Zhiyun Weebill 2

Le Zhiyun Weebill 2 est un excellent stabilisateur d’images que vous pouvez découvrir dans ce test.

Présentation

Le Zhiyun Weebill 2 est, comme toute la gamme Weebill, nettement plus compact que les modèles précédents et ne pèse que 1,45 kg. Le Zhiyun Weebill S est encore plus compact et plus léger, avec une capacité de charge similaire. Il peut porter la plupart des caméras ou des équipements supplémentaires de 320g à 4,1 kg et ne fait aucun compromis sur sa compacité. Le gimbal est principalement composé de métal, avec quelques zones en plastique ou en caoutchouc sur la face inférieure. Cette fois-ci, il a été conçu pour être extrêmement robuste, il offre une bonne prise en main afin que l’ensemble puisse être porté en toute sécurité et dispose même d’un écran escamotable.

Meilleure Vente n° 1
Zhiyun Weebill 2 Pro Stabilisateur de poche à 3 axes pour appareil photo reflex numérique sans miroir Stabilisateur vidéo professionnel compatible avec Sony, Nikon, Canon, Panasonic LUMIX
  • Écran tactile couleur de 2,9" avec écran tactile intégré de 2,9" avec design...
  • Transmission et contrôle avancés. L'émetteur de transmission vidéo TransMount (AI)...
  • Design classique avec à économie d'effort avec la structure classique et le design de...

En outre, on trouve à l’intérieur, en plus de tout ce qui est énuméré ci-dessus, un mini-tripode très robuste. Celui-ci est extrêmement pratique, car il permet de poser le gimbal quelque part et peut également être utilisé comme extension de la poignée. La version Pro comprend également une poignée multifonctionnelle qui non seulement élargit le gimbal et optimise nettement la manipulation, mais qui dispose également d’interfaces pour des extensions. Comme il est équipé d’un mécanisme de plaque de changement rapide, il n’est pas nécessaire de le visser et de le dévisser constamment, il suffit de l’emboîter et de le verrouiller.

Caractéristiques du Zhiyun Weebill 2

L’installation est ici très simple par rapport à d’autres gimbals. Le Zhiyun Weebill 2 est équipé de verrous sur les trois axes, ce qui permet soit de le maintenir dans une position sûre pour le transport, sans risque d’endommager le moteur, soit de simplifier le montage. Il suffit donc de le sortir de sa poche, de déverrouiller les verrous, de mettre les axes en position de montage et de réenclencher les verrous. On peut maintenant fixer l’un des deux plateaux rapides à la caméra, puis le faire glisser dans le gimbal slider et le verrouiller. Ensuite, on déverrouille le premier axe, on l’équilibre et on fait de même avec les axes deux et trois. Il y a quelques années, ce processus prenait une éternité et demandait beaucoup de travail de précision. Ici, on y parvient en deux minutes, même sans entraînement. L’équilibrage est vraiment facile, car le système est très bien conçu. Je n’ai pratiquement jamais eu besoin de réajuster. Mais si l’on procède vraiment très grossièrement, ce n’est pas grave, car le moteur peut corriger sans problème les petits déséquilibres. La batterie ne dure plus longtemps que si on l’équilibre correctement. En fonctionnement, c’est aussi le seul gimbal où je peux sortir mon objectif zoom sans avoir à corriger quoi que ce soit, car le moteur est vraiment puissant.

Zhiyun Weebill 2

En ce qui concerne les plaques de changement rapide, il est important de noter que vous n’êtes pas limité à un type particulier, mais que vous pouvez également utiliser des plaques avec des raccords Manfrotto et Arca-Swiss. Ainsi, vous n’avez pas besoin de les changer si vous voulez passer du trépied au gimbal et inversement. Dans le paquet, vous trouverez également un support pour l’objectif, qui empêche le ressort des objectifs lourds. Zhiyun m’a écouté, ainsi que de nombreux autres utilisateurs. Auparavant, ce support était fabriqué en métal avec une fine couche de caoutchouc, ce qui n’était pas suffisant et entraînait des rayures sur les objectifs. Entre-temps, on est passé au plastique, qui ne présente aucun inconvénient et résout le problème des rayures. C’est pourquoi nous félicitons Zhiyun, même s’il a fallu attendre deux générations après le modèle Lab et S.

Personnellement, j’utilise la DJI Action 2 le Zhiyun Weebill 2 n’a aucun problème de port, même lorsque je zoome complètement, que j’ai branché un micro, etc. cela fonctionne parfaitement. Bientôt, l’A7 IV et mon objectif Sigma, qui pèse presque deux fois plus lourd, arriveront, et là aussi, il n’y aura certainement aucun problème. Ce n’était pas encore possible avec les modèles précédents. Le poids a d’ailleurs une influence sur l’autonomie de la batterie. Plus l’équipement est lourd et mal équilibré, plus le moteur doit travailler. Un mauvais équilibrage est donc pardonné par le moteur, mais pas par la batterie. Zhiyun promet jusqu’à 9 heures. C’est un peu moins que le Lab avec 10 heures et le S avec 14 heures, mais il ne faut pas oublier que dans la plupart des cas, on ne filme pas pendant 9 heures d’affilée. Il devrait donc pouvoir tenir plusieurs jours avec des sessions de plusieurs heures. De plus, grâce à la charge rapide, le gimbal est entièrement chargé en une heure environ. Ce qui est bien ici, c’est qu’on mise sur une connexion moderne avec USB-C.

L’une des meilleures fonctions du Zhiyun Weebill 2 est le mode POV ou FPV. Celui-ci vous permet d’enregistrer des perspectives obliques en inclinant le gimbal sur le côté ou en utilisant le joystick, ce qui vous donne plus de liberté avec des prises de vue en angle droit et vous permet plus de créativité. Vous pouvez ainsi atteindre des angles de 45 degrés de chaque côté.

Il est bien sûr possible de tenir le gimbal la tête en bas. J’aime l’utiliser pour les prises de vue au ras du sol, par exemple lorsque je veux commencer par les pieds en marchant et que je monte lentement pour finalement m’élever au-dessus des têtes. On peut bien sûr aussi l’utiliser pour des scènes où l’on doit soi-même marcher, ce qui assure une image stable.

Dans l’ensemble, on peut dire ici que la stabilisation est extrêmement fiable et qu’elle pardonne même les erreurs les plus grossières, même si l’appareil photo est un peu plus lourd ou si on modifie nettement l’équilibre en zoomant. Selon l’objectif, il n’est peut-être pas possible de dézoomer complètement, mais c’est au moins le premier gimbal qui n’est pas destiné à des appareils photo ultralourds, où j’atteins les 75 mm complets au lieu de 50 maximum. Mais mon objectif est en général assez léger. Néanmoins, que l’on soit vidéaste professionnel ou amateur : Le résultat est top.

Meilleure Vente n° 1
Zhiyun Weebill 2 Pro Stabilisateur de poche à 3 axes pour appareil photo reflex numérique sans miroir Stabilisateur vidéo professionnel compatible avec Sony, Nikon, Canon, Panasonic LUMIX
  • Écran tactile couleur de 2,9" avec écran tactile intégré de 2,9" avec design...
  • Transmission et contrôle avancés. L'émetteur de transmission vidéo TransMount (AI)...
  • Design classique avec à économie d'effort avec la structure classique et le design de...

Grâce à l’application ZY Play, vous avez accès aux options d’étalonnage et à quelques fonctions avancées qui étendent encore les fonctionnalités de la caméra. Mais ce sont des choses que vous pouvez également faire avec l’écran intégré.

Si vous choisissez le suivi d’objet, vous pouvez dessiner un carré autour de la personne ou de l’objet à suivre et tout se passe comme si de rien n’était. Si l’on connecte ensuite le gimbal à un tripode, il suffit de se déplacer et la caméra suit et fait la mise au point automatiquement. Même en cas de mouvements très rapides, elle est fiable et vous transforme en équipe de tournage d’une seule personne. Vous pouvez également utiliser cette fonction de manière créative, par exemple en plaçant le Zhiyun Weebill 2 sur un curseur et en simulant des mouvements de caméra autour d’un objet, comme par exemple dans une vidéo de test de smartphone. D’après ce que je sais, la transmission vidéo avec transmetteur fonctionne sur trois appareils au maximum, mais je n’ai pas pu le tester.

La connexion au smartphone evous permet bien sûr de faire encore plus de choses, comme modifier manuellement l’ouverture, l’iso, la mise au point, etc. Ainsi, vous n’avez pas besoin de manipuler l’appareil photo et de compromettre la stabilisation, mais vous pouvez le faire confortablement avec votre smartphone. Il est vrai que l’on peut tout faire avec l’écran intégré et les nombreux mécanismes de contrôle, les molettes, etc.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Zhiyun Weebill 2.

  • Une excellente prise en main
  • Une stabilisation d’images efficace
  • Application très complète
  • S’utilise facilement

Conclusion du test

Si vous voulez avoir un stabilisateur, le Zhiyun Weebill 2 est un très bon choix.

Laisser un commentaire