Skullcandy Crusher Evo

Afin de savoir si la qualité sonore proposée par le Skullcandy Crusher Evo vous convient, vous trouverez dans ce test de nombreuses informations à connaitre.

Présentation

Le Skullcandy Crusher Evo est livré dans un sac en tissu gris. Le sac avec impression tête de mort n’est, contrairement au design, pas étanche, mais protège les écouteurs avec un rembourrage moelleux. Les deux oreillettes se replient et pivotent, ce qui permet de les ranger dans un format compact. La qualité de construction est bonne et ne donne aucune raison de se plaindre. La surface caoutchoutée est belle et agréable au toucher, mais le plastique devient rapidement gras.

Meilleure Vente n° 1
Skullcandy Crusher Evo Casque Arceau Connecteur de 3,5 mm USB Type-C Bluetooth Noir
  • Basses sensorielles ajustables Crusher
  • Son personnalisé avec l’appli Skullcandy
  • 41 heures d’autonomie

Le casque en plastique caoutchouté noir et gris ont un aspect peu spectaculaire, à l’exception du bouton d’alimentation orange fluo. Même le logo Skullcandy n’est que subtilement visible sur les panneaux latéraux du bandeau à réglage progressif. L’intérieur du bandeau est fait de plastique et de métal. Cette combinaison assure une bonne tension et une bonne stabilité.

Le bandeau est recouvert d’un simili cuir rugueux sur la partie supérieure et d’un rembourrage en caoutchouc sur la partie inférieure. Cela permet aux écouteurs de bénéficier d’un soutien supplémentaire sans coller inconfortablement aux cheveux. Trois boutons de contrôle ronds sont visibles à l’arrière de l’écouteur droit. Le bouton d’alimentation, la LED d’état, le curseur des basses, la prise USB-C et l’entrée jack 3,5 mm sont situés sur l’écouteur gauche.

Le poids du casque est de 315 grammes. A titre de comparaison, le vainqueur du test, le Sony WH-1000XM4, ne pèse que 255 grammes. Outre les écouteurs et l’étui de protection, l’emballage comprend également un câble de chargement USB-C et un câble jack.

Les écouteurs sont très confortables grâce aux coussinets souples et au bandeau rembourré et réglable. En raison de la tension relativement élevée entre les deux casques et du poids important, le Crusher Evo se pose de manière très présente, mais confortable sur la tête. La ventilation des oreillettes est suffisante et nous n’avons pas transpiré même après plusieurs heures d’utilisation. Cependant, il chauffe, ce qui est typique des on-ears.

L’opération n’est pas compliquée et fonctionne de manière fiable. Une fois que vous vous êtes habitué à la position des boutons et à la commande des basses, vous pouvez vous y retrouver intuitivement. Il est possible de régler le volume, d’avancer ou de reculer d’une chanson, de lancer l’assistant vocal et de démarrer et arrêter la lecture.

Le couplage entre le smartphone et le Crusher Evo fonctionne sans aucun problème – du moins en ce qui concerne la transmission du son. La connexion à l’application Skullcandy n’est pas tout à fait aussi stable dans le test et nous devons reconnecter les écouteurs à plusieurs reprises. Cela fonctionne sans problème, mais cela ne devrait pas être le cas. Si les écouteurs et le smartphone sont connectés, l’application devrait également le remarquer.

Le Crusher Evo parvient à une portée stable d’un peu moins de 15 mètres lors du test. De nombreux autres casques s’arrêtent déjà à environ 10 mètres.

Selon le fabricant, la batterie a une autonomie de 40 heures ; selon notre expérience, la valeur réaliste se situe entre 36 et 40 heures, en fonction de l’utilisation de la fonction d’amplification des basses. Grâce à la fonction de charge rapide, 10 minutes sur l’adaptateur secteur suffisent pour trois heures et demie à quatre heures de plaisir sonore.

Qualité sonore du Skullcandy Crusher Evo

Les caractéristiques du Skullcandy Crusher Evo ne sont pas très enthousiasmantes à première vue : Bluetooth 5.0 ou câble jack et les codecs Bluetooth SBC et AAC. L’annulation active du bruit ou l’AptX sans latence sont absents. Seules les références à la personnalisation du son, aux vibrations et à la fonction de suivi Bluetooth nous font réagir. Si l’adaptation du son à sa propre audition est encore quelque peu familière, les vibrations et la fonction de suivi en feront probablement froncer les sourcils à certains.

La vibration est la fonction dite “bass shaker”, qui est censée amplifier le son en le secouant légèrement. En bref, une sorte de caisson de basse pour la tête, mais il ne fournit que les vibrations, pas de son supplémentaire. L’enregistrement suivant montre à quel point les moteurs vibrants fonctionnent dans des cas extrêmes.

Tout d’abord, nous testons les écouteurs dans les paramètres par défaut et avec le niveau le plus bas du shaker de basse. Le son bien réglé est immédiatement perceptible de manière positive. À fort volume, nous constatons seulement que les pics des notes aiguës sont légèrement exagérés. Le milieu de gamme, quant à lui, convainc par sa clarté à tous les niveaux de volume.

Même la musique électronique est agréable à consommer sans l’amplification des basses. Ici, nous augmentons un peu le shaker de basse pour un test. Le résultat est un grondement lourd, non naturel et carrément un tremblement avec chaque son grave – intéressant, mais pas agréable. Il faut donc baisser les vibrations et profiter. Si vous souhaitez avoir un casque audio conçu pour les gamers, nous vous recommandons davantage le Razer Blackshark V2.

Cependant, il devient rapidement évident que l’effet fonctionne de manière très différente d’un morceau à l’autre et nécessite des réglages différents. Si la dose maximale de basses suffit pour une chanson, un très léger ajout de vibrations est suffisant pour la chanson suivante, sinon l’expérience se termine en une orgie de secousses sauvages. Au final, vous devez compiler votre liste de lecture en conséquence ou la réajuster régulièrement avec le curseur.

Meilleure Vente n° 1
Skullcandy Crusher Evo Casque Arceau Connecteur de 3,5 mm USB Type-C Bluetooth Noir
  • Basses sensorielles ajustables Crusher
  • Son personnalisé avec l’appli Skullcandy
  • 41 heures d’autonomie

Avec la bonne chanson, l’effet des écouteurs vibrants est tout simplement génial. Le son et surtout les basses sont vraiment amusants. Comme les écouteurs vous invitent à augmenter le volume et que le rembourrage lui-même protège bien, l’ANC ne nous manque pas, même dans les environnements bruyants.

Pour profiter occasionnellement de la télévision, les Crusher Evo sont tout à fait adaptés malgré l’absence de codec AptX, car la latence est à peine audible. Les vibrations supplémentaires sont particulièrement utiles lors des scènes de combat avec explosion.

Les écouteurs conviennent également pour des appels téléphoniques occasionnels. La transmission de la voix est relativement claire et suffisamment forte. Cependant, le microphone ne filtre pas les bruits de fond.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Skullcandy Crusher Evo.

  • Une excellente autonomie
  • Un son d’excellente qualité
  • Excellente système de vibrations
  • Confortable

Conclusion du test

Le Skullcandy Crusher Evo est un casque audio qui a non seulement une très bonne qualité audio mais qui en plus à une excellente autonomie.

Laisser un commentaire