Cubot P50

Le test du Cubot P50 va vous présenter ce smartphone qui est intéressant notamment pour son format compact.

Présentation

Le Cubot P50 mesure 152 x 74 x 9,5 millimètres et pèse 189 grammes. De nos jours, cela peut tout à fait être qualifié de compact. Il n’y a pratiquement pas de changement par rapport à son prédécesseur. On obtient un appareil mince et léger. Le design est lui aussi resté fidèle, mais les couleurs sont plus originales, du moins pour la variante or et verte.

Meilleure Vente n° 1
CUBOT P50 Telephone Portable 6Go RAM 128Go ROM 6,2" Écran Android Smartphone 12MP+20MP Caméra 4200mAh 4G Dual SIM/Octa-Core/NFC/GPS/OTG/Face ID - Vert
  • ❤️🧡Remarque: Avant d'utiliser le téléphone, ouvrez la coque arrière du...
  • ❤️🧡6,2'' HD Écran goutte d'eau, CUBOT P50 Smartphone téléphone mobile dispose...
  • ❤️🧡Android Système Octa-Core Processeur, CUBOT P50 Smartphone continue de fournir...

J’aime beaucoup cette combinaison de couleurs, car elle est différente. Comme pour son prédécesseur, le boîtier du Cubot P50 est entièrement en plastique, mais sa finition est impeccable.

Caractéristiques du Cubot P50

Cubot P50

Le P50 dispose d’un écran HD+ de 6,2 pouces, d’une résolution de 1520 x 720 pixels. Il en résulte une densité de pixels de 270 pixels par pouce. Ici, il n’est possible de distinguer les différents pixels qu’en les regardant attentivement. Les couleurs de l’écran LCD sont naturelles et non criardes. Le contraste et la stabilité des angles de vision sont également corrects. Il n’y a malheureusement pas de réglage pour la représentation des couleurs. La luminosité maximale de l’écran est de 490 lux. L’appareil traite jusqu’à 5 points tactiles simultanément et réagit rapidement à chaque saisie. Il n’y a pas de protection par verre Gorilla ou autre.

Performances et fonctionnalités

Le Cubot est équipé d’un Helio P22 basé sur 8 cœurs Cortex-A53. L’octa-core est divisé en un cluster de puissance cadencé jusqu’à 2 GHz et un cluster d’économie d’énergie cadencé à 1,6 GHz maximum. L’unité graphique utilisée est une PowerVR GE8320 cadencée à 650 MHz maximum. Le Cubot P50 est équipé de 6 Go de mémoire vive qui, avec 5,1 Go/s, n’est pas particulièrement rapide. Pour de plus grandes performances, le OnePlus Nord 2T sera à voir.

La mémoire interne de 128 Go est également plutôt en dessous de la moyenne, avec des vitesses de lecture/écriture de 195 et 142 Mo/s respectivement.

Le Cubot P50 est équipé d’Android 11, qui n’a pas été modifié. Malheureusement, il n’y a pas de fonctions spéciales, ni de capture d’écran à trois doigts ni d’autres gestes. Il est toutefois possible de réveiller l’écran en le soulevant pour utiliser la reconnaissance faciale. Malheureusement, il faut quand même balayer l’écran après le déverrouillage.

Diverses autres applications utilisant le GPS n’ont pas non plus toujours fonctionné du premier coup.

Le Cubot P50 est livré avec toutes les fréquences 4G nécessaires pour une utilisation en France. La qualité des appels téléphoniques était bonne, à l’exception du son un peu cuivré, et on m’a toujours bien entendu. L’écouteur transmet également les appels entrants de manière très claire. Le VoLTE et le VoWifi sont également pris en charge. Le NFC est également de la partie. Le P50 supporte le Bluetooth 5.0 BLE et le WiFi 4 sur les réseaux 2,4 et 5GHz.

Qualité des photos et des vidéos

Tout d’abord, comme mentionné plus haut, je n’ai pas pu utiliser l’application interne de l’appareil photo et j’ai dû me rabattre sur une application externe pour le test. Les photos prises avec la propre application pourraient donc être meilleures, en particulier pour les prises de vue HDR, pour lesquelles Open Camera exagère impitoyablement. La configuration de l’appareil photo du Cubot P50 est similaire à celle du P40 : capteur principal de 12 MP, capteur macro de 5 MP et lentille photosensible de 0,3 MP.

En général, le smartphone ne prend pas de photos consistantes, mais cela pourrait aussi être dû à l’application. Parfois, les photos sont très chaudes, puis plus naturelles, mais surexposées. Les tons verts sont un peu trop représentés, même sans HDR. En mode HDR, le tout est encore une fois nettement plus extrême. La netteté est généralement correcte, mais pour des motifs comme la vue sur la vallée, le smartphone a eu du mal à faire la mise au point sur le château à droite de l’image, même en faisant directement le focus sur celui-ci.

Autonomie

Le P50 est livré avec une batterie de 4200 mAh. Dans notre test, le smartphone n’a tenu que 8h et 50 minutes à une luminosité de 220 lux, ce qui fait que le smartphone a une autonomie trop juste. La batterie du smartphone ne peut être chargée qu’avec une puissance maximale de 10W, ce qui entraîne une durée de charge de près de 3 heures.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Cubot P50.

  • Format compact
  • Ecran agréable à utiliser
  • Double SIM
  • Fait des photos correctes

Conclusion

Le Cubot P50 est un smartphone qui est intéressant pour son format compact même si ses performances sont assez légères.

Laisser un commentaire