ZTE Blade V2020

Vous aimez les smartphones qui ont un très bel écran ? Le ZTE Blade V2020, comme vous allez le voir dans ce test, est alors un smartphone que vous devez connaitre.

Présentation

Le ZTE Blade V2020 est presque entièrement en plastique et pèse 185 grammes. Les dimensions sont de 163 x 76 x 9 millimètres et l’appareil a donc une taille normale pour un smartphone de milieu de gamme en 2020. Le dos en plastique brillant est un inconvénient connu et ceux qui veulent profiter du design plus longtemps devraient utiliser le couvercle de protection inclus. Sinon, vous aurez très vite des éraflures visibles et pas seulement des empreintes digitales et des traces de graisse dont vous pourrez vous plaindre. Le capteur d’empreintes digitales situé à l’arrière déverrouille le Blade V2020 en moins d’une seconde et toujours de manière fiable, directement à partir de l’état de veille. Le module à quatre caméras se trouve en haut à gauche et le flash de la LED se trouve en dessous. Le lettrage ennuyeux est heureusement omis. La caméra quadruple fait saillie de 1,5 mm à l’arrière et se ferme parfaitement avec un couvercle de protection. Le logo « ZTE » est placé actuellement et les autres lettres comme « CE » et « numéro de modèle » sont bien discrètes. Le ZTE Bald V2020 est disponible en « Aurora Black » et « Dazzling White », chacun offrant un jeu subtil de couleurs dans la lumière. Notre version test noire brille légèrement bleutée en plein soleil.

Le bouton d’alimentation et la bascule de volume sont placés à l’extrême droite et sont facilement accessibles avec le pouce. Le cadre et les boutons sont en plastique, tout comme le dos. Le bouton de mise en marche est d’une couleur rouge frappante. Une LED de notification est également disponible sur le Blade V2020 et peut être configurée dans le menu des options. Malheureusement, la lumière est assez faible et ne peut être vue qu’à l’intérieur ou la nuit. Un port USB-C moderne, une prise casque de 3,5 mm, un microphone et un haut-parleur mono se trouvent sur le bord inférieur du smartphone ZTE. Sur le dessus, il y a un microphone supplémentaire et la fente sim (hybride : 2 x nano-SIM ou 1 x nano + micro-SD). Un triple créneau est en fait la norme dans le milieu de gamme à 200€ à l’heure actuelle. Il est dommage que ZTE s’en passe.

L’avant du ZTE Blade V2020 a un aspect assez moderne avec l’encoche du trou de poinçon placée en haut à gauche. Les bords autour de l’écran sont de 4 mm en haut, 7 mm en bas et 3 mm à gauche et à droite. Le dos est légèrement arrondi et l’Axon se sent très bien dans la main. Toutefois, l’étui de protection inclus est obligatoire, comme mentionné. La livraison est très étendue et comprend en outre un adaptateur de charge de 18 watts, une broche de simulation, un court manuel et des écouteurs filaires. Le Blade V2020 peut être commandé soit par des boutons configurables à l’écran, soit par les gestes familiers de balayage, comme sur le Umidigi F2. Les deux ont très bien fonctionné lors du test.

Le design est plutôt ennuyeux et le toucher souffre un peu des nombreux plastiques. Le ZTE Blade V2020 ne ressemble pas à un smartphone haut de gamme, mais la qualité de construction est par ailleurs décente. La LED de notification plaira à beaucoup et le capteur d’empreintes digitales arrière fait parfaitement son travail.

Performances et fonctionnalités du ZTE Blade V2020

L’écran de 6,53 pouces du Blade V2020 nous accueille dans un format moderne de 19,5:9. La résolution de 2340 x 1080 pixels donne une image nette de 395 pixels par pouce. La luminosité de l’écran est en moyenne de 470 cd/m² (en mode manuel et automatique) et la lisibilité est toujours bonne en pratique, même les jours de grande luminosité. Cependant, les nombreuses empreintes digitales et les traces de graisse qui s’accumulent sur l’écran sont gênantes. Le Corning Gorilla Glass n’est pas mentionné comme protection contre les rayures, mais le téléphone passe facilement notre test de résistance aux rayures avec un couteau. Le verre normal est également très insensible. Les ombres typiques de l’IPS sont visibles sur les bords autour de l’écran et surtout sur l’encoche du trou de poinçonnage. Cependant, cela ne se remarque que sur les surfaces blanches. La reproduction standard des couleurs est assez riche, du moins pour un affichage IPS. La température des couleurs peut être réglée en continu, mais les couleurs ne peuvent pas être influencées autrement. Le contraste de l’écran est juste suffisant et la stabilité de l’angle de vue est très bonne. Sinon, les paramètres ne manquent pas : un mode sombre (terminable), un mode de lecture (terminable), un mode nuit (terminable), la taille des polices et de l’affichage et une optimisation vidéo sont inclus. Ce dernier augmente visiblement le contraste des vidéos.

L’écran tactile du ZTE Blade V2020 reconnaît jusqu’à 10 touches simultanées et met en œuvre toutes les entrées rapidement et avec précision. Les animations du système et, en général, la navigation dans le système sont un peu cahoteuses, mais cela est plutôt dû au processeur et non à l’affichage. Les gestes de balayage sont également faciles à utiliser et la saisie rapide ne pose aucun problème. Le ZTE Blade V2020 convainc par un affichage solide pour le milieu de gamme. Les utilisateurs sensibles peuvent être gênés par l’ombrage des surfaces blanches, mais sinon il n’y a rien à critiquer ici.

Le Helio P70 est un processeur octa-core de Mediatek qui convient parfaitement aux smartphones de milieu de gamme autour de 200 euros. La plus grande critique concernant le ZTE Axon 11 à plus de 300 € était justement ce processeur, mais dans le Blade V2020 à 200 €, le processeur est parfaitement bien. Le P70 est un processeur à huit cœurs fabriqué selon un procédé de 12 nanomètres avec une horloge maximale de 2,1 GHz. Un GPU ARM Mali-G72 est disponible pour les tâches graphiquement exigeantes. Avec 180 050 points dans le benchmark Antutu, le ZTE Blade V2020 offre de solides performances, ne montrant aucun problème même avec les jeux 3D actuels sur des paramètres graphiques faibles. Le Blade V2020 navigue dans le système de manière suffisamment fluide et infaillible. La mémoire est assez bonne avec des taux de lecture/écriture de 287/247 Mo/s. La mémoire vive LPDDR4X n’est pas exactement rapide à 5,7 Go/s, cependant. Il y a quand même 4 Go de RAM et 128 Go de stockage.

Le ZTE Blade V2020 transmet de manière fiable sur toutes les fréquences 2G, 3G et 4G (LTE) nécessaires en France. Le VoWIFI (téléphonie Wi-Fi) et le VoLTE (téléphonie via le réseau LTE) fonctionnent sans restrictions et permettent d’élever la qualité des appels à un bon niveau. Le microphone supplémentaire assure un faible bruit de fond pendant l’appel et le volume de l’écouteur est suffisant. La valeur DAS (valeur de rayonnement) est de 0,4 W/kg pour la tête.

4G : B1/B3/B5/B7/B8/B20/B28

3G : 850/900/2100 MHz

2G : 850/900/1800/1900 MHz

Le Blade V2020 transmet autrement de manière fiable avec WIFI 5 dans le réseau 2,4 et 5 GHz. La vitesse est bonne et la portée est moyenne. Le débit de données diminue assez rapidement avec l’augmentation de la distance au routeur, donc 10m et un mur plus tard, seulement 30 Mbps sont venus de ma performance 100. Dans la pratique, cependant, on ne le remarque guère. La réception GPS est très solide et en quelques secondes, la position est déterminée à 2-3m. La navigation dans la voiture fonctionne sans incident et, en tant que piéton, aide également à se servir d’une boussole. La NFC pour la révolution du paiement mobile est également disponible et le OTG fonctionne également via le port USB-C. Même une radio FM / FM a pensé ZTE dans le Blade V2020, il doit alors seulement écouteurs connectés à la prise casque de 3,5 mm. Au fait, ce port délivre un son fort et clair avec des écouteurs normaux de gamme moyenne. Il est préférable de ne pas se demander pourquoi Bluetooth 4.2 est encore utilisé ici. Dans la pratique, cependant, tout a fonctionné comme d’habitude.

Qualité des photos et des vidéos du ZTE Blade V2020

Le ZTE s’appuie également sur une caméra quadruple dans le smartphone de milieu de gamme. Le capteur principal est le célèbre capteur Samsung GM1 de 48 mégapixels. La configuration de l’appareil photo au dos est flanquée d’un capteur de 8 mégapixels pour les prises de vue ultra grand-angle, d’un appareil photo macro de 2 Mpx et d’un capteur de profondeur de 2 Mpx. La caméra frontale du ZTE Blade V2020 a une résolution de 16 mégapixels. Comme d’habitude, vous pouvez sans risque ignorer la caméra macro et le capteur de profondeur de 2 mégapixels. Jetons d’abord un coup d’œil à la caméra principale du ZTE Axon V2020.

Lorsque la lumière est suffisante, le capteur principal produit des images solides de 12 mégapixels. Comme d’habitude avec le capteur GM1 de 48MP, ceux-ci sont créés par le biais du pixel binning and shine sur V2020 avec une bonne netteté pour le milieu de gamme. Le mode HDR automatique offre une bonne gamme dynamique si on le souhaite, et la représentation des couleurs est précise. D’autre part, beaucoup de détails se perdent dans les prises de vue de nuit et même le mode « bonne nuit » n’est pas d’un grand secours ici. Cependant, le logiciel du Blade V2020 de ZTE produit également des images utilisables la nuit. Néanmoins, il doit être clair qu’un Redmi Note 9S prend des photos légèrement meilleures la nuit et le jour. Pour 200€, cependant, les résultats du ZTE Blade V2020 sont tout à fait présentables.

Le macro-capteur de 2 mégapixels n’offre tout simplement aucune valeur ajoutée et ne sert qu’à gonfler le nombre de capteurs. Le capteur de profondeur, quant à lui, fournit des résultats solides pour les prises de vue de type bokeh/portrait. La séparation de l’arrière-plan n’est pas tout à fait parfaite, mais elle est adéquate pour la gamme de prix.

Le ZTE Blade V2020 ne se couvre pas de gloire dans les enregistrements vidéo. Les vidéos peuvent difficilement refléter les détails des images de la caméra principale (1080p/30FPS est la fin) et la stabilisation (EIS) ne fonctionne pas vraiment correctement. D’autres fabricants sont tout simplement très en avance dans la gamme de prix ici, ce que nous avons également vu dans l’examen de l’Axon 11 de ZTE. Si vous aimez faire des vidéos avec votre smartphone, ZTE est tout simplement la mauvaise adresse.

Autonomie

La batterie de 4000 mAh du ZTE Blade V2020 semble assez bonne, mais l’autonomie en pratique n’est actuellement que moyenne pour le milieu de gamme. Lors du test de la batterie PCMark, le smartphone a atteint une autonomie de 9 heures avec la luminosité habituelle de 200 cd/m². Avec un DOT (time with display on) de 3-4 heures, vous pouvez faire fonctionner le téléphone pendant presque 1,5 jour, mais c’est à peu près tout ce que vous pouvez faire. Une heure de YoutTube via WLAN consomme 10 % de la batterie. Le Blade V2020 a besoin d’une heure et 40 minutes pour recharger complètement la batterie grâce à l’adaptateur de charge de 18 watts inclus. Ni l’autonomie de la batterie, ni le temps de charge de la batterie ne sont particulièrement bons ou mauvais. Il n’y a donc pas de surprise avec la batterie non plus, et le ZTE Blade V2020 est définitivement en dessous de la moyenne pour l’année 2020 en ce qui concerne la batterie. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas facilement passer la journée avec une seule accusation. L’autonomie en veille est bonne avec 2 à 3 % de perte sur 12 heures.

Conclusion du test

A notre avis, le ZTE Blade V2020 est donc un smartphone que vous devez choisir si vous voulez un bel écran pour regarder vos vidéos dans de très bonnes conditions.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire