Cubot X50

Comme vous allez le voir, le Cubot X50 est un smartphone qui a de très bonnes performances. Ce test vous présente ce smartphone.

Présentation

En raison de son grand écran et de ses dimensions de 172 x 74 x 8 millimètres, il est difficile d’utiliser le Cubot X50 d’une seule main. Cependant, le bord de l’écran, qui est légèrement plus large en bas, est agréablement étroit, de sorte que l’appareil n’est pas inutilement grand. En termes de poids, le Cubot X50 est plutôt lourd que léger avec 215 grammes.

Meilleure Vente n° 1
Smartphone CUBOT X50 sans contrat, téléphone Mobile 4G, 8Go + 128Go, Octa Core, Batterie 4500 mAh, Android 11, écran 6,67 Pouces, Quad caméra 64MP, Dual SIM, Face ID, NFC, Noir
  • ★【Grand Écran FHD de 6,67 Pouces 】CUBOT smartphone pas cher utilise un écran FHD...
  • ★【Le Dernier Système Android 11】Le smartphone utilise le dernier système...
  • ★【Helio P60 Processeur Octa-Core, 8GB+128GB】X50 Telephone Débloqué pas cher avec...

En termes de design, Cubot suit la norme de l’industrie avec le X50 : deux panneaux de verre à l’avant et à l’arrière, qui sont reliés par un cadre en plastique. Au dos, le fabricant chinois mise sur un verre mat, vert foncé ou noir. L’avantage du dos mat est que l’appareil est beaucoup plus facile à prendre en main et que les empreintes digitales sont à peine visibles. La surface est également résistante aux rayures. La quadruple caméra et le flash LED sont intégrés dans le verre en haut à gauche.

Vers les bords, le verre légèrement arrondi se transforme en un cadre en plastique argenté avec un revêtement brillant, à l’avant comme à l’arrière. En raison du choix du matériau, le cadre est un peu un amortisseur. En outre, le revêtement est nettement plus sensible aux rayures que le métal. Néanmoins : tant la bascule de volume sur le côté gauche que le bouton d’alimentation et le capteur d’empreintes digitales sur le côté droit sont à nouveau en métal gris foncé. Le port USB-C, le haut-parleur mono et le microphone sont situés sur la partie inférieure de l’appareil.

La face avant est dominée par le grand écran, qui est recouvert de verre résistant aux rayures. Même le sable et les pierres n’ont pu laisser aucune rayure pendant le test. Dans la zone supérieure de l’écran, une encoche en forme de poinçon est intégrée au centre, qui abrite la caméra selfie. L’écouteur et une LED de notification sont également situés dans le bord supérieur de l’écran.

Caractéristiques du Cubot X50

Avec une diagonale d’écran de 6,67 pouces et un ratio d’aspect de 20:9, le Cubot X50 offre beaucoup d’espace pour le contenu. Comme l’écran IPS a également une résolution de 2400 x 1080 pixels, les images et les polices sont agréablement nettes grâce à une densité de pixels de 394 pixels par pouce. Malheureusement, la haute résolution ne peut pas être appréciée avec Netflix et d’autres fournisseurs de télévision payante, car le Widevine Level 3 s’arrête à la résolution SD. Bien entendu, cela ne s’applique pas aux fournisseurs de streaming gratuits tels que Apple TV.

L’écran est par ailleurs convaincant avec des couleurs fortes et naturelles qui ne changent pas, même sous différents angles de vue. Les niveaux de noir sont également étonnamment bons pour un écran IPS, bien que les écrans OLED soient naturellement meilleurs à cet égard. Si vous utilisez le X50 en plein soleil sur le verre de l’écran, le contenu reste clairement visible grâce à la luminosité maximale décente (610 lux). Les commandes sont également traitées de manière très fiable grâce au bon fonctionnement de l’écran tactile, qui reconnaît jusqu’à cinq doigts simultanément.

Performances et fonctionnalités

Le Cubot X50 est propulsé par un processeur Helio P60 de Mediatek. L’octa-core a déjà été présenté en 2018 et a quelques années à son actif. Bien que le SoC ait été initialement prévu pour le milieu de gamme supérieur, le Cubot est sous-puissant au prix actuel.

Les performances que le Helio P60 tire de ses quatre cœurs de performance ARM Cortex-A73 et de ses quatre cœurs d’économie d’énergie ARM Cortex-A53 avec un maximum de 2 GHz par cœur sont néanmoins remarquables. En combinaison avec le GPU ARM Mali-G72MP3, le X50 fait même tourner des jeux plus complexes comme COD Mobile à un faible niveau de détail. Les tâches quotidiennes telles que les courriels, Apple TV et Facebook ne posent aucun problème à cet appareil.

Pour le multitâche étendu, il y a également 8 Go de RAM disponible, qui est moyennement rapide avec une vitesse de 5,4 Go/s. Pour les données et les fichiers, 128 Go de stockage de masse sont embarqués. Avec des vitesses de lecture et d’écriture de 234 Mo/s et 202 Mo/s respectivement, le module de mémoire ample est également moyennement rapide. Si la taille de la mémoire n’est pas suffisante, vous pouvez toujours étendre le stockage de masse à l’aide d’une carte micro SD. Mais vous devez alors vous passer de la fonctionnalité double SIM.

Dans l’ensemble, le Helio P60 du Cubot X50 fait un travail décent. Les tâches quotidiennes peuvent être effectuées avec le smartphone sans à-coups ni longs délais d’attente. Cependant, si vous voulez une puissance plus élevée, vous avez le Realme GT Master Edition qui sera plus performant.

Le Cubot X50 fonctionne avec le dernier Android 11. Nous sommes habitués chez le constructeur chinois à ce que le système soit généralement bien adapté au matériel des appareils et cette impression se confirme une fois de plus avec le X50. Vous aurez ainsi un système fluide et avec de nombreuses fonctionnalités.

Le Cubot X50 offre une large gamme de capteurs, dont un gyroscope et une boussole électronique, en plus des standards pour l’accélération, la lumière et la proximité. Grâce à ce dernier, en combinaison avec le module GPS qui fonctionne bien, la navigation à pied ne pose aucun problème. Autre point fort, la puce NFC.
Le Cubot X50 communique soit par WLAN dual-band a/b/g/n, soit par 4G LTE incluant la bande 20. La 5G n’est pas disponible, mais à mes yeux, cela ne signifie pas qu’elle n’est pas disponible en France pour le moment. La version Bluetooth 4.2 est également présente.

Qualité des photos et des vidéos

Le Cubot X50 possède un total de cinq appareils photo, l’un des quatre objectifs situés à l’arrière n’étant qu’un leurre. La caméra principale est basée sur un capteur Samsung S5KGW1 de 64 mégapixels, qui est flanqué d’une caméra ultra grand angle de 16 mégapixels et d’une caméra macro de 5 mégapixels. Derrière l’objectif de la caméra selfie se trouve à nouveau un capteur de 32 mégapixels.

En plein jour, les photos sont attrayantes et les couleurs sont plus chaudes. Les détails sont quelque peu avalés par l’accentuation artificielle, mais le niveau de détail reste acceptable. Pour un smartphone d’un petit fabricant, les résultats sont définitivement remarquables. En revanche, le Cubot X50 a du mal avec les scènes présentant une gamme dynamique élevée. Par exemple, les photos de canyons urbains dans le ciel sont souvent surexposées. Il est possible d’y remédier en réglant manuellement l’exposition.

La caméra ultra grand angle a une résolution de 16 mégapixels et un champ de vision d’environ 125°. Par rapport à l’appareil photo principal, les photos sont encore plus chaleureuses, de sorte que la composition des couleurs est trop peu naturelle à mes yeux. En outre, les photos manquent de détails dès qu’on les regarde sur un grand écran. Si, en revanche, les photos ne sont utilisées que sur l’écran du smartphone ou sur les médias sociaux, ce point – ainsi que le flou typique vers les bords – est de peu d’importance. La gamme dynamique des photos, en revanche, est convaincante.

Le X50 n’enregistre que des vidéos avec la caméra principale et la caméra selfie. La résolution maximale est Full HD ou HD à 30 images par seconde. Malheureusement, il n’y a pas de stabilisation de l’image, ce qui signifie que des tremblements peuvent rapidement se produire lorsque la caméra est tournée de façon instable. Sinon, les vidéos sont bien coordonnées au niveau des couleurs et il n’y a pas de perte d’images. Le système automatique est également convaincant avec une mise au point rapide et une adaptation aux conditions d’éclairage.

Autonomie

Cubot a équipé le X50 d’une batterie de 4 500 mAh, ce qui confère au smartphone une autonomie impressionnante, similaire à celle du Poco F3. L’autonomie de 13,5 heures dans le test PCMark est d’autant plus impressionnante qu’il faut alimenter un écran Full HD et un processeur plus ancien.

Meilleure Vente n° 1
Smartphone CUBOT X50 sans contrat, téléphone Mobile 4G, 8Go + 128Go, Octa Core, Batterie 4500 mAh, Android 11, écran 6,67 Pouces, Quad caméra 64MP, Dual SIM, Face ID, NFC, Noir
  • ★【Grand Écran FHD de 6,67 Pouces 】CUBOT smartphone pas cher utilise un écran FHD...
  • ★【Le Dernier Système Android 11】Le smartphone utilise le dernier système...
  • ★【Helio P60 Processeur Octa-Core, 8GB+128GB】X50 Telephone Débloqué pas cher avec...

En utilisation quotidienne, cela signifie que le X50 peut tenir 2 jours et demie, même en cas d’utilisation intensive. Deux jours d’utilisation intensive sont tout à fait possibles. Dès que la batterie est vide, elle peut être rechargée avec le bloc d’alimentation de 10W inclus. Il faut 1 heure et 35 minutes pour passer de 0 à 100%.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Cubot X50.

  • Une très grande autonomie
  • De très bonnes photos
  • Performant pour le multimédia
  • Ecran avec une bonne luminosité

Conclusion

A notre avis, le Cubot X50 est un très bon smartphone si vous recherchez des performances pour une utilisation multimédia.

Laisser un commentaire