Poco F3

Avec ce test concernant le Poco F3, vous allez pouvoir savoir pourquoi c’est un très bon smartphone 5G, notamment pour l’autonomie qu’il propose.

Présentation

Le Poco F3 est composé d’un dos en verre résistant aux rayures et possède un cadre en aluminium. Cependant, le cadre est recouvert de plastique à l’extérieur et ne donne donc pas l’impression d’être en métal. Le F3 mesure 163,8 x 76,5 x 7,9 millimètres et pèse 198 grammes. Il est donc nettement plus fin et plus léger que son prédécesseur. Pourtant, avec son écran de 6,67 pouces, le Poco F3 est l’un des plus grands smartphones du marché. La caméra arrière ne dépasse que de 1,5 mm du dos et le smartphone repose complètement à plat sur la table avec l’étui de protection inclus. En dehors de cela, un adaptateur de charge de 33 watts, un câble USB-C et une broche sim sont inclus. Une protection d’écran est déjà appliquée. Les couleurs disponibles pour le Poco F3 sont le noir, le blanc et le bleu. Notre version noire de test brille d’un éclat argenté à la lumière et est un aimant pour les empreintes digitales et les taches de graisse. Le verre Gorilla Glass 5 de Corning ne signifie donc pas qu’il est doté d’un revêtement spécial contre les empreintes digitales. Le dos est arrondi et le Poco F3 se sent bien dans la main.

Meilleure Vente n° 1
POCO F3 - Smartphone 6+128GB, 6,67” 120Hz, Snapdragon 870, 48MP Triple Caméra, 4520mAh, Noir Profond
  • Qualcomm Snapdragon 870 avec 5G - Le dispositif POCO le plus puissant à ce jour, le POCO...
  • Écran AMOLED 120hz 6.67 - La Vraie Bête avec un écran & un design phares. Jeu fluide,...
  • Double haut-parleurs Dolby Atmos - Le POCO F3 est équipé de haut-parleurs doubles,...

Vous devez vous passer d’une prise casque de 3,5 mm, mais un adaptateur de casque USB-C vers 3,5 mm est dans la boîte. Sinon, l’emplacement pour 2 cartes sim nano est situé sur la partie inférieure du F3. Cela ne permet donc pas d’étendre la mémoire avec une carte micro SD. On trouve également au bas du cadre le port USB-C (2.0), le microphone principal et le haut-parleur. Avec l’écouteur et une ouverture supplémentaire sur le dessus, un son stéréo hybride est créé. Le son est fort, clair et même un soupçon de basse est perceptible. Le microphone supplémentaire et un émetteur infrarouge se trouvent également sur le dessus du Poco F3. À l’extrême droite se trouve le bouton d’alimentation avec capteur d’empreintes digitales intégré, juste en dessous de la bascule de volume. Cela vous permet d’atteindre parfaitement le scanner d’empreintes digitales et la précision et la vitesse sont parfaites. Le déverrouillage du visage est bien sûr également disponible via la caméra frontale, mais il n’est même pas nécessaire comme sauvegarde avec un tel capteur d’empreintes digitales. L’encoche qui abrite la caméra frontale est minuscule. Il brille visiblement en argent lorsque l’écran est éteint, cependant.

Avec l’écran AMOLED, le Poco F3 est également doté d’un affichage permanent entièrement fonctionnel. Cela signifie que vous pouvez vous passer de la LED de notification. Le Poco F3 se contrôle soit avec les boutons Android à l’écran, soit avec les gestes familiers de glissement. Une petite mais agréable différence par rapport au milieu de gamme est également le moteur de vibration, qui donne simplement un retour d’information plus agréable que celui auquel vous êtes habitué dans cette gamme de prix. Les bords à gauche et à droite de l’écran mesurent 2,5 mm, 3 mm en haut et 4,5 mm en bas de l’écran. Ainsi, tout est même légèrement plus petit que sur le Redmi Note 10 Pro. Le module caméra noir comprend trois capteurs et un microphone supplémentaire. Ce microphone peut être activé avec l’option de zoom audio pendant l’enregistrement vidéo. À côté de l’appareil photo, on trouve également le badge obligatoire  » 48MP AI TRIPLE CAMERA  » et un flash LED à double tonalité.

Vous ne trouverez pas d’erreurs de traitement ou de défauts évidents sur le Poco F3. Le smartphone est d’excellente facture et seul le cadre diffère haptiquement des smartphones phares. Les points forts sont le son stéréo et le scanner d’empreintes digitales tout simplement parfait. À la limite du flagship, il faut cependant dire adieu à l’extension de mémoire et à la prise casque de 3,5 mm. Ce dernier point peut être contourné avec un adaptateur, bien sûr.

Le Poco F3 exécute « MIUI for Poco », qui est un système MIUI standard avec de petits ajustements visuels. Les avantages du lanceur Poco étaient à l’époque le Google Feed individuel sur l’écran d’accueil gauche ou la possibilité d’activer un tiroir d’applications.

Performances et fonctionnalités du Poco F3

Le Poco F3 est doté d’un écran AMOLED E4 de 6,67 pouces, un peu plus grand que le Oppo Find X3 Lite. Il a une résolution de 2400 x 1080 pixels et une netteté de 395 pixels par pouce dans un rapport 20:9. Il vous faudra utiliser une loupe pour trouver la différence entre cet écran et l’écran 2K du Mi 11. Mais il n’y a pas que la résolution et la technologie d’affichage qui soient haut de gamme, le taux de rafraîchissement est également de 120 Hz. Cela garantit un système super fluide dans la pratique et également un affichage plus fluide dans certains jeux. Dans le système, le 120Hz reste disponible en permanence, seulement dans certaines applications comme YouTube ou Netflix, l’écran passe automatiquement en mode 60Hz. Ici aussi, vous n’auriez aucun avantage, mais seulement l’inconvénient d’une consommation de batterie plus élevée. Avec Widevine L1, le streaming en résolution HD est bien sûr possible sans aucun problème. Le contenu HDR peut également être utilisé. Typique pour un AMOLED, l’écran présente un contraste parfait et vous ne trouverez aucune ombre, même sur les bords et autour de l’encoche. La luminosité peut être réglée entre 3 et 780 lux en mode manuel. En plein soleil, le Poco F3 passe à 1250 lux et la lisibilité est excellente. On remarque que la luminosité n’est pas atteinte directement, comme sur le Mi11, mais qu’elle augmente progressivement. Cela est probablement dû au capteur de luminosité à 360°, qui est également utilisé ici. Dans tous les cas, la lisibilité en extérieur et même en plein soleil est excellente et la stabilité de l’angle de vision est également bonne.

Les utilisateurs sensibles regretteront l’option de gradation du courant continu, mais sinon, tous les paramètres que vous pourriez souhaiter sont inclus. L’AOD est entièrement disponible et n’est pas coupé comme sur la série Redmi Note 10. Les couleurs s’adaptent à la lumière ambiante en mode « Automatique », sinon vous pouvez sélectionner « Saturé » (couleurs très fortement sursaturées) et « Couleur originale » (reproduction précise des couleurs). Vous pouvez ajuster les couleurs à vos préférences individuelles via les paramètres avancés. En outre, il existe un réglage progressif de la température de couleur et un mode supplémentaire « Couleurs adaptatives ». Le mode sombre familier (inversion noir/blanc) et le mode lecture sont également disponibles et peuvent être contrôlés dans le temps si nécessaire. Pour la fréquence de rafraîchissement, vous n’avez le choix qu’entre une fréquence permanente de 60 ou un réglage automatique de 120 Hz.

Avec le Qualcomm Snapdragon 870, le Poco F3 s’appuie sur un processeur phare boosté de l’année dernière. Compte tenu des problèmes liés à la nouvelle fabrication en 5 nm, la fabrication en 7 nanomètres peut être considérée comme un avantage certain. Le Poco F3 se réchauffe également après une heure de jeu, mais il n’y a pas de baisse de performance. Au point le plus chaud, il atteint presque 42 degrés. Le cœur principal du Snapdragon 870 tourne à une fréquence maximale de 3,2 GHz, ce qui constitue la seule différence. Malheureusement, je ne peux pas le démontrer dans les benchmarks, car Geekbench et 3DMark ne fonctionnent malheureusement pas. Le résultat sera livré plus tard. Actuellement, seul le benchmark Antutu fonctionne sur le Poco F3 et le résultat est impressionnant avec 545700 points. Notre appareil de test dispose de 8 Go de RAM DDR5 et d’une mémoire interne UFS 3.1 de 256 Go. Cela porte le dispositif à un taux de lecture/écriture de 1430/540MB/s. Le F3 est également disponible dans une version à 6/128 Go de mémoire.

Le tout nouveau processeur confère également au Poco F3 les normes de réception les plus modernes que vous puissiez souhaiter. Sur les réseaux 2G, 3G, 4G (LTE) et 5G, l’appareil émet sans difficulté avec une réception toujours bonne :

5G : n1, n3, n5, n7, n8, n20, n28, n38, n41, n77, n78

4G : LTE TDD : 38/40/41

4G : LTE FDD : 1/2/3/4/5/7/8/12/17/20/28/66

3G : UMTS : 1/2/4/5/8

2G : GSM : 850 900 1800 1900MHz

La qualité d’appel est bonne et deux nano sim en même temps sont également supportées (dual SIM). Avec des fonctionnalités comme la téléphonie VoLTE et le VoWIFI, la qualité des appels peut être encore améliorée. Contrairement à son prédécesseur, toutes les fréquences de la 5G DSS sont également à bord ici.

Qualité des photos et des vidéos

En ce qui concerne l’appareil photo, le Poco n’ose pas expérimenter et fait même un pas en arrière sur le papier avec le capteur principal Sony IMX582. Aux côtés de l’appareil photo principal, on retrouve l’appareil photo ultra grand angle de 8 Mpx de la gamme Redmi Note 10 et le capteur macro du Poco F2 Pro à bord. L’appareil photo principal est le capteur familier de 20 mégapixels dont nous savons que Xiaomi se contente depuis la série Mi 10 également. Cependant, vous devez vous passer d’un stabilisateur d’image optique (OIS) pour les photos de nuit ici aussi, pour les vidéos un bon stabilisateur d’image électronique (EIS) est disponible.

Des photos nettes et détaillées peuvent être prises avec le Poco F3. Du moins tant qu’il y a assez de lumière disponible. Alors que Xiaomi a souvent été critiqué pour un schéma de couleurs exagéré dans le passé, les couleurs sont maintenant précises. Si vous souhaitez retrouver des couleurs plus vives, il vous suffit d’activer le mode AI. Sinon, vous pouvez utiliser le HDR en mode automatique, puis l’appareil photo intervient de temps en temps et augmente visiblement la dynamique. Les prises de vue en plein jour s’inscrivent dans cette gamme de prix et sont également à peine inférieures aux prises de vue du prédécesseur.

L’appareil photo ultra grand angle manque visiblement de détails, mais les photos sont autrement impressionnantes. Contrairement au Redmi Note 10 Pro (qui utilise le même capteur), les photos sont ici nettement plus sombres. Cela devrait être corrigé avec une mise à jour. En outre, vous devriez toujours activer le HDR, car les clichés sont alors beaucoup plus beaux.

La caméra principale stabilise les enregistrements jusqu’à la plus haute résolution possible de 4K/30fps. Seuls les enregistrements 1080p/60fps des caméras principale et frontale ne sont pas stabilisés. Sinon, la stabilisation fiable fonctionne aussi bien pour l’UWW que pour la caméra frontale. Les vidéos 4K regorgent de détails et sont d’excellente qualité, pour autant que la lumière soit suffisante.

Avec le WiFi 6, le F3 est également bien équipé pour l’avenir et dans mon réseau WiFi 5, le smartphone a brillé par une bonne réception et une grande portée. Directement à côté du routeur, le 250/40 Mbps est arrivé en plein ; 10 mètres et 2 murs plus tard, il est toujours juste en dessous du 100/40 Mbps. Le double GPS se connecte à jusqu’à 20 satellites en quelques secondes et détermine la position à 3 mètres près. Le double Galileo, le Glonass et le double Beidou sont également utilisés ici. Ni en tant que piéton ni dans la voiture, il n’y a eu de problèmes de navigation. Le F3 est équipé du Bluetooth 5.1 et les codecs haute résolution aptX et LHDC sont pris en charge. Bien sûr, Xiaomi a également pensé au NFC. La seule chose dont vous devez vous passer est la réception de la radio FM. En termes de capteurs, le Poco F3 propose un gyroscope, une boussole et un émetteur infrarouge en plus des standards (accéléromètre, capteur de proximité et de luminosité).

Autonomie

La batterie de 4520 mAh du Poco F3, associée au processeur frugal et à l’écran AMOLED, assure une excellente autonomie. J’ai été surpris par la perte de batterie sous charge. Le F3 ne perd que 22% après une heure de jeu intensif. Avec une vidéo YouTube en Wi-Fi, il est de 7%. Dans une comparaison directe avec le Redmi Note 10 Pro avec une batterie de 5000 mAh, je me suis également retrouvé avec une durée avec l’écran allumé de 8 heures après 2 jours. Cependant, l’AOD tire une capacité décente avec 2,5% par heure. Dans le test de batterie PCMark, le Poco F3 a tenu 13 heures en mode 120 Hz. A 60Hz, une heure et 20 minutes de plus sont possibles.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Poco F3.

  • Excellente caméra principale
  • Excellente autonomie
  • Très bel écran
  • Excellentes performances

Conclusion de notre test

Avec son excellente autonomie et son bel écran, le Poco F3 est un smartphone 5G que l’on conseille et qui à notre avis mérite le coup d’oeil.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire