Xiaomi Redmi Note 7

Le Xiaomi Redmi Note 7 est sans aucun doute l’un des smartphones Android les plus populaires. Pour comprendre son succès, vous pouvez lire ce test.

Présentation

Sur ce point, l’appareil est non seulement extrêmement différent de son prédécesseur d’un point de vue haptique, mais aussi visuellement, de nouveaux accents sont mis. La mini encoche au-dessus de l’écran ne contient en réalité que l’appareil photo. Redmi a également fait un effort sur les bords de l’écran. Malgré un écran plus grand par rapport à son prédécesseur, le Xiaomi Redmi Note 7 n’a pas vraiment gagné en taille : 159,3 × 75,2 × 8,3 mm.

Meilleure Vente n° 1
Xiaomi Redmi Note 7 Smartphones 6, 3'' Plein écran, Dual Sim, 4GB RAM + 64GB ROM, Snapdragon 660 Mobile, processeur Phare OctaCore, Couleur Bleu Neptune
  • Apparence: les smartphones xiaomi Redmi NOTE 7 sont fabriqués dans un corps en verre...
  • Objectif de la caméra: Les 13 caméras frontales dotées de puissantes capacités...
  • Double carte SIM et mémoire extensible: plateau pour carte SIM hybride 3 choix (sur 2)...

Le cadre magnifiquement peint et le dos en verre procurent une sensation haptique de première qualité, comme dans la catégorie haut de gamme. Les 187 grammes donnent également une sensation de qualité supérieure et le poids reste très proche de celui de son prédécesseur. Le bouton d’alimentation et la bascule de volume sur le côté extérieur droit sont en plastique. Le point de pression est très agréable et les boutons sont parfaitement intégrés. Une barre noire se trouve toujours entre l’écran et le cadre en plastique joliment peint.

La double caméra frontale est de nouveau de l’histoire ancienne en raison de l’encoche en goutte d’eau, mais le capteur d’empreintes digitales à l’arrière demeure. Le capteur d’empreintes digitales fonctionne parfaitement dans 9/10 cas et déverrouille le téléphone en moins de 0,5 seconde directement depuis la mise en veille. Vous pouvez également utiliser Face-UNLOCK (remarque pour la version globale : il suffit de changer la région en Inde pour utiliser Face-Unlock). La reconnaissance des visages fonctionne sans problème, tant que la lumière est suffisante. Comme d’habitude, la sécurité n’est pas aussi élevée qu’avec un code PIN ou avec le capteur d’empreintes digitales, mais une simple photo ne suffit pas à contourner le verrou. La vitesse est également un peu en retard par rapport aux flagships actuels, de sorte que vous pouvez voir l’écran de verrouillage brièvement avant d’atterrir sur l’écran d’accueil.

Les couleurs Twilight mettent joliment en valeur le smartphone, même si cela ne joue pas autant sur la version noire. Le Xiaomi Redmi Note 7 s’inspire ici du succès du Mi8 Lite et ne lui est en rien inférieur en termes de design et de qualité de fabrication. Les points forts sont le port USB Type-C en bas et la prise jack 3,5 mm en haut. Une combinaison que pratiquement aucun autre fabricant ne propose et qui montre clairement qu’il est à l’écoute de ses utilisateurs.

Bien que le Xiaomi Redmi Note 7 ne soit pas officiellement certifié IP, Xiaomi affirme que tous les ports sont scellés. En théorie, le Xiaomi Redmi Note 7 est donc pratiquement protégé contre une brève immersion, ou devrait survivre à un tel accident sans problème. La combinaison de l’USB Type-C et du port jack fait mouche. À part cela, la qualité de fabrication est impeccable et le Xiaomi Redmi Note 7 est un véritable appareil haut de gamme en matière de qualité de fabrication et de design.

Caractéristiques du Xiaomi Redmi Note 7

Le Xiaomi Redmi Note 7 mesure désormais 6,3 pouces de diagonale avec un ratio de 19,5:9. La caméra frontale, intégrée dans l’encoche en forme de goutte d’eau, dépasse de 9 mm et ne mesure que 8 mm de large. Les bords de l’écran ne sont pas vraiment dignes d’un vaisseau amiral. Il y a 4 mm en haut, 2,5 mm à gauche et à droite, et 7,5 mm en bas.

L’écran affiche une résolution de 2340 x 1080 pixels, soit 409 pixels par pouce. Pour un écran IPS, le contraste est convaincant, mais vous pouvez bien sûr voir le rétroéclairage sur les surfaces noires. Les coins de l’écran sont joliment arrondis (Rounded Corners Display), tout comme la zone autour de l’encoche waterdrop. Ce n’est qu’avec des fonds blancs, cependant, qu’une sorte d’ombre est visible sur les bords de l’écran. Cependant, il ne s’agit pas d’une saignée au sens propre du terme. En pratique, ce fait n’a guère d’importance, mais je tenais à ce qu’il soit mentionné ici. La luminosité maximale de l’écran du Xiaomi Redmi Note 7 est de 550 cd/m² et est suffisante pour une utilisation sans restriction, même par temps ensoleillé. La stabilité de l’angle de vision est excellente et même à différents angles de vision, rien ne change.

L’écran tactile comprend 10 touches simultanées et répond rapidement et précisément aux entrées. Il convient parfaitement aux dactylographes rapides, car un décalage de saisie n’est pas perceptible. Toutes les entrées sont immédiatement mises en œuvre et il n’y a pratiquement aucune entrée incorrecte, même en cas de saisie rapide. Ce qui est toujours dans la pièce, c’est la question du Gorilla Glass et Xiaomi appelle désormais officiellement Gorilla Glass 5. Le traitement au couteau ne laisse aucune trace au dos, ni à l’avant.

Performances et fonctionnalités

Le Xiaomi Redmi Note 7 bénéficie également d’une mise à niveau du processeur. Le Snapdragon 660 est tout simplement l’un des meilleurs processeurs à moins de 300€ et donc le Xiaomi Redmi Note 7 égale facilement un Mi8 Lite ou un Mi A2. Seuls un Pocophone ou un Meizu X8 offrent un chipset encore plus rapide sous la barre des 300 €. Notre version chinoise est dotée d’une capacité de stockage de 6/64 Go, ce qui est une nouveauté bienvenue. Malheureusement pour l’Europe, il n’existe qu’une version de 3/32 Go et une version de 4/64 Go. Une version à 6 Go de RAM est réservée au marché chinois. Cependant, même avec une mémoire vive de 4 Go, on ne ressent guère de limitation dans le multitâche en pratique. La vitesse du système et les performances de jeu sont tout simplement extraordinaires pour un smartphone aussi abordable. Le Snapdragon 660 tourne légèrement plus vite que le SD636 dans la RN6 Pro à 2,2 GHz dans le groupe de performance. Il en va de même pour le GPU Adreno 512, qui est également cadencé plus haut. En pratique, on ne ressent pas forcément la différence entre le SD636 et le SD660.

Le taux de lecture/écriture du stockage eMMC 5.1 de 64 Go est de 287/185 Mo/s, deux chiffres excellents. Vous ne pouvez pas encore vous attendre à une mémoire UFS à ce niveau de prix, et c’est là que vous pouvez sentir et voir la différence avec un Pocophone F1. La vitesse de 6,5 Go/s de la RAM LPDDR4X semble également bonne jusqu’à présent. En particulier en multitâche, le smartphone fonctionne de manière très fluide et les applications dans le cache s’affichent aussi vite qu’une flèche. Le choix de la version à 3 ou 4 Go de RAM dépend de l’utilisation que vous en faites. Quelques utilisateurs optent pour 3GB, les utilisateurs normaux pour 4GB.

La gestion des notifications et de la batterie de MIUI, en particulier, est excellente à utiliser. En outre, vous pouvez attribuer ou refuser certaines autorisations à des applications individuelles dans le centre de sécurité. Le fonctionnement est désormais plus clair et tout est regroupé au même endroit. Grâce à l’application thématique, il est possible de personnaliser l’ensemble du design et de changer les icônes de la barre de lancement rapide à volonté.

Résumé : Le système est à jour, les performances ont été augmentées dans tous les domaines et le processeur est assez rapide pour presque tous les usages. Si vous recherchez un smartphone très puissant, assez rapide pour au moins 2 ans et dans une fourchette de prix allant jusqu’à 200€, vous pouvez en toute confiance vous emparer du Xiaomi Redmi Note 7. La version Global peut être utilisée telle quelle, avec toutes les langues et toutes les fonctionnalités. Qui manque le Face-Unlock, il suffit de changer la région en France, mais la langue du smartphone ne change pas ! Le Xiaomi Xiaomi Redmi Note 7 est compatible en 3G et 4G.

Pour la navigation, les services GPS, AGPS et GLONASS sont pris en charge. Le signal est fort et nous n’avons rencontré aucun problème en tant que piéton ou en voiture. En termes de capteurs, Xiaomi ajoute aux standards un gyroscope, une boussole électronique et un émetteur infrarouge. Cependant, la participation à la révolution du paiement sans contact sera refusée aux utilisateurs du Redmi Note, car le NFC n’est pas disponible. Les amateurs de radio FM seront satisfaits du Xiaomi Redmi Note 7 dans tous les cas, car la radio est également intégrée. J’ai testé la réception radio supplémentaire en faisant du jogging et la qualité reste bonne même en faisant du jogging, avec des interférences mineures. La prise jack 3,5 mm est tout à fait convaincante, comme c’est l’habitude chez Xiaomi. Un son fort et cristallin sort du port avec des écouteurs décents. Par ailleurs, vous pouvez désormais utiliser des écouteurs USB Type C. Le haut-parleur multimédia est un haut-parleur mono situé en bas et a un volume assez élevé. Les basses manquent comme d’habitude, mais rien n’est surchargé et le son est correct.

Qualité des photos et des vidéos

L’appareil photo principal est un capteur Samsung Isocell S5GM1 de 48 mégapixels avec une ouverture f/1.8. Ce dernier est soutenu par un deuxième capteur Samsung S5k5e8 de 5 mégapixels avec une ouverture f/2.4. La caméra frontale est un capteur Omnivision OV13855 de 13 mégapixels avec une ouverture f/2.0.

Vous ne pouvez pas prendre de photos de 48 mégapixels en mode photo normal, vous devez passer en mode Pro pour cela (même après une mise à jour, vous ne pouvez pas toujours prendre des photos de 48 mégapixels. Le concurrent direct du capteur de 48 mégapixels de Samsung est le capteur IMX586 de Sony, qui est maintenant utilisé dans le nouveau Honor View 20 et aussi le Xiaomi Redmi Note 7 Pro, entre autres. Le capteur de Samsung, qui vient d’être installé dans le Xiaomi Redmi Note 7, ne permet pas de prendre des clichés de 48 mégapixels en mode normal. Si vous utilisez le mode Pro, tout se passe comme une interpolation, où des images de 4 x 12 mégapixels sont simplement superposées et les pixels sont ajoutés en conséquence. C’est donc un tas de logiciels dont personne n’a vraiment besoin. Au vu des photos, le mode 48 mégapixels dans sa forme actuelle peut être considéré comme un gadget. Les images sont certes plus détaillées, mais à un degré si faible qu’il faut zoomer anormalement loin pour voir une différence. Il n’y a donc pas de réels avantages à utiliser ce mode dans la pratique. Néanmoins, les clichés de 12 mégapixels sont un cran au-dessus de ceux du Ulefone Note 11P et c’est ce qui compte, après tout.

La fonction de double caméra est limitée aux photos bokeh/portrait. En pratique, la séparation entre le premier plan et l’arrière-plan fonctionne sans problème et les images sont superbes dans 8 cas sur 10. Pour les selfies, la double caméra a disparu, mais le mode selfie bokeh/portrait permet de prendre des selfies bokeh aussi bons que ceux du Redmi Note 6 Pro.

Il y a un petit changement dans l’autofocus, au lieu du Dual Pixel, le PDAF est à nouveau utilisé. Actuellement (des mises à jour pourraient régler le problème), il arrive souvent sur le Xiaomi Redmi Note 7 en basse lumière que le point de mise au point ne soit pas réglé correctement. La mise au point à double pixel de la RN6 Pro ne présente pas de tels problèmes. En ce qui concerne l’enregistrement vidéo, il est possible de choisir entre le maximum de FHD avec 60 FPS. Même si 60 FPS est déjà un progrès, laisser de côté la 4K frise l’erreur. Comme le processeur prend en charge l’enregistrement 4K, il suffit de l’obtenir via l’application Open Camera ou via la Google Cam portée. Un détour qui ne devrait tout simplement pas être. Peut-être que cela suivra également via une mise à jour OTA. En dehors de cela, les enregistrements sont également solidement stabilisés en 4K par un EIS. Seul le son est encore trop faible et la mise au point n’est pas tout à fait parfaite et saute de temps en temps. Mais vous pouvez toujours aider avec une mise à jour du logiciel.

Autonomie

Le Xiaomi Redmi Note 7 a été mon téléphone quotidien pendant 10 jours et n’a dû être branché que tous les 2 à 2 jours et demi. La consommation en veille est déjà très bien optimisée et seulement 3-5% de batterie disparaissent pendant la.

Meilleure Vente n° 1
Xiaomi Redmi Note 7 Smartphones 6, 3'' Plein écran, Dual Sim, 4GB RAM + 64GB ROM, Snapdragon 660 Mobile, processeur Phare OctaCore, Couleur Bleu Neptune
  • Apparence: les smartphones xiaomi Redmi NOTE 7 sont fabriqués dans un corps en verre...
  • Objectif de la caméra: Les 13 caméras frontales dotées de puissantes capacités...
  • Double carte SIM et mémoire extensible: plateau pour carte SIM hybride 3 choix (sur 2)...

Une heure de YouTube via WLAN ne consomme que 6 % de la batterie, ce qui permet théoriquement 14 heures de streaming YouTube. Dans le test de batterie de PC Mark avec une charge mixte, le smartphone parvient à une autonomie de 12 heures avec une luminosité de 200cd/m², soit une heure de plus que son prédécesseur. J’ai eu 9-10 heures de temps avec l’écran. Ce sont également des valeurs sûres.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Xiaomi Redmi Note 7.

  • Une très bonne autonomie
  • D’excellents capteurs photos
  • Ecran très agréable
  • D’excellentes performances

Conclusion de notre test

Pour conclure notre test, le Xiaomi Redmi Note 7 a tout ce qu’il faut pour faire de lui un très bon choix de smartphone Android.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire