Xiaomi Black Shark 4

Le Xiaomi Black Shark 4 est un smartphone qui est conçu pour les personnes qui jouent à des jeux vidéo et qui veulent jouer dans de bonnes conditions. Ce test vous montre en quoi il est un bon choix.

Présentation

Avec des dimensions de 164 x 76 x 10,5 millimètres et un poids de 212 grammes, le Black Shark est dans la moyenne. La tendance actuelle est à la légèreté et à la finesse, mais un smartphone de jeu est souvent utilisé à deux mains. Ni le poids ni l’épaisseur ne sont négatifs pour moi. Le cadre métallique assure la stabilité nécessaire et le Black Shark 4 ne se distingue guère des smartphones normaux au premier coup d’œil. Les boutons latéraux “pop-up” sont activés par deux curseurs situés sur le côté extérieur droit.

Meilleure Vente n° 1
Black Shark 4 [5G] - Smartphone 8+128 Go, Écran 144 Hz 6,67 Pouces, Snapdragon 870, Triple Caméra 48MP, Batterie 4500mAh, LPDDR5 RAM + Stockage UFS3.1, Noir (Version Mondiale)
  • Black Shark 4 est livré avec Qualcomm Snapdragon 870 - Le processeur phare utilise une...
  • Système de refroidissement liquide "Sandwich" amélioré - Jouez en continu sans perte de...
  • Hypercharge jusqu'à 120W + batterie 4500mAh - Alimenté par notre nouvelle technologie de...
Meilleure Vente n° 2
Black Shark 4 Smartphone 5G,Snapdragon 870 Telephone Portable,8+128GB,6,67" AMOLED Ecran 144Hz, Triple Caméra 48+8+5MP,4500mAh Batterie,LPDDR5+UFS3.1[Global Version]
  • 【Processeur puissant - Snapdragon 870】 Black Shark 4 avec Doté de la suite complète...
  • 【Taux de rafraîchissement de 144 Hz + réponse tactile de 720 Hz】 Utilise la...
  • 【Hyper charge (25 min de charge à 100%) et 4500 mAh】 Alimenté par notre toute...

Les boutons latéraux et les curseurs sont en métal. L’ensemble du mécanisme laisse une impression de grande qualité. Le bouton d’alimentation est situé au centre, entre les curseurs. La bascule de volume a dû être déplacée sur le côté extérieur gauche pour cela. Le bouton d’alimentation contient le capteur d’empreintes digitales et déverrouille le téléphone avec une grande précision dans la seconde qui suit la mise en veille. Le Black Shark est disponible dans un choix de variantes de couleur noire ou argentée, chacune avec des motifs différents. Ma version noire comporte un “S” centré ainsi que des reflets en forme de X en plus du lettrage Black Shark. Comme vous pouvez le voir sur les photos, le design est plutôt décent pour un smartphone de jeu.

Si le cadre métallique et la stabilité du Black Shark 4 sont pleinement convaincants, le dos est malheureusement en plastique brillant. Si vous voulez éviter les rayures, vous devez utiliser une housse. Black Shark le fournit sous la forme d’un étui en plastique dur. Sinon, un adaptateur de charge de 67 watts et un câble USB-C sont inclus. Sur la photo, vous pouvez voir l’adaptateur de charge 120W du Mi 10 Ultra, qui est compatible avec le Black Shark 4 pour utiliser la puissance de charge maximale. Malheureusement, il n’existe pas encore de version européenne de l’adaptateur de charge 120W. Une protection d’écran est également appliquée en usine.

Caractéristiques du Xiaomi Black Shark 4

Le Black Shark 4 est doté d’un écran AMOLED E4 de 6,67 pouces de Samsung. Avec une résolution de 2400 x 1080 pixels et un rapport hauteur/largeur de 20:9, on obtient une netteté de 395 pixels par pouce. Pour une image aussi fluide que possible, le Black Shark 4 offre un taux de rafraîchissement maximal de 144 Hz. Comme toujours, cette fonction n’est disponible que dans les jeux qui prennent en charge un taux de rafraîchissement aussi élevé. Dans les paramètres, vous pouvez choisir entre 60, 90 et 120 Hz pour le système et les applications normales. La fréquence est toujours réduite à 60 Hz dans des applications comme YouTube pour économiser la batterie. Je trouve très positive l’option de réglage à un maximum de 90 Hz, car pratiquement aucun fabricant ne l’a proposé depuis longtemps. En mode manuel, la luminosité peut être augmentée jusqu’à 740 lux. En mode automatique, une luminosité de pointe de 1220 Lux est possible en plein soleil. Même sous charge, on atteint au moins 740 Lux et l’écran ne faiblit pas. L’écran est également certifié HDR10, ce qui n’est guère surprenant compte tenu de cette forte luminosité. Sinon, nous avons le répertoire standard de Xiaomi pour les réglages des couleurs à bord. La température de la couleur peut être réglée en continu et le contraste peut également être configuré. Un mode lecture et un mode sombre sont également disponibles. L’AOD peut également être ajusté minutieusement pour s’adapter à tous les scénarios imaginables.

L’écran tactile fonctionne avec précision et le taux d’échantillonnage tactile est de 720 Hz. Avec ce taux d’échantillonnage, les joueurs bénéficient de temps de réponse encore plus rapides dans les jeux. En utilisation normale, cependant, cette différence n’est pas perceptible. L’écran tactile du Black Shark 4 fonctionne rapidement et avec précision, comme il est d’usage pour les smartphones de cette gamme de prix. Les utilisateurs sensibles devraient être satisfaits de l’option de gradation en courant continu, qui compense la modulation de largeur d’impulsion gênante à des niveaux de luminosité faibles. L’écran est protégé par le verre Corning Gorilla Glass 5. Si vous voulez avoir un smartphone spécialement conçu pour être résistant, le Ulefone Armor 11 5G est fait pour cela.

Black Shark propose également le FunCooler en tant qu’accessoire optionnel. Le Black Shark FunCooler 2 Pro est fixé à l’arrière au moyen de deux griffes. Le refroidisseur convient à tous les smartphones d’une largeur de 76 à 88 mm. Le ventilateur doit également être alimenté en électricité, ce qui peut se faire au mieux avec une banque d’alimentation. Ce ventilateur peut également être alimenté par le port USB-C du Black Shark 4, mais il n’est alors plus possible de jouer en mode paysage. Malheureusement, mes petites mains ne sont pas très à l’aise sur le smartphone avec le ventilateur installé. En dehors de cela, le ventilateur fait son travail sans aucun problème et refroidit le smartphone à la température du réfrigérateur en quelques minutes. La grande surface de contact du FunCooler 2 Pro permet de refroidir jusqu’à 6 degrés après une minute.

Performances et fonctionnalités

Les smartphones de jeu se caractérisent généralement par le processeur le plus puissant du marché. Toutefois, le Snapdragon 888 n’est utilisé que dans la version Pro, et le Black Shark 4 ordinaire doit se contenter du Snapdragon 870. Comme le SD888 s’est avéré être une tête brûlée dans tous les smartphones jusqu’à présent, le choix du processeur pourrait en fait être un avantage. Le SD870 est, en résumé, un Snapdragon 865 amélioré qui équipait tous les fleurons de l’année dernière. Black Shark fait un excellent travail de refroidissement du chipset. Même après une heure de charge intense, l’appareil ne chauffe qu’à 41°C au point le plus chaud. La haute performance reste constamment disponible et il n’y a pas de problèmes de baisse de performance. La luminosité de l’écran n’est pas non plus réduite sous charge. Un phénomène que nous avons dû observer avec certains smartphones Xiaomi ces derniers temps.

Le Snapdragon 870 est associé à une mémoire UFS 3.1 ultra rapide et à de la RAM LPDDR5. Le résultat est une performance décente qui est facilement suffisante pour les jeux les plus exigeants du marché. La mémoire UFS est super rapide avec un taux de lecture/écriture de 1692/758 Mo/s. La mémoire vive, quant à elle, n’est que moyenne, à 19 Go/s. En ce qui concerne les variantes de mémoire, je dois me plaindre un peu car Black Shark laisse trop d’options ouvertes ici et vous fait également payer décemment pour de la RAM supplémentaire. Vous avez le choix entre 6/128GB, 8/128GB, 12/128GB et 12/256GB. Si l’on considère qu’un Poco X3 Pro est déjà proposé dans une version 8/256 Go, les options de stockage de Black Shark sont absolument inadéquates. De plus, le stockage n’est pas extensible par micro SD et les joueurs, en particulier, ont besoin de beaucoup de stockage pour leurs jeux.

L’interface Joy de Black Shark est basée sur MIUI de Xiaomi, lui-même basé sur Android 11. Cela semble assez compliqué, mais Black Shark se contente finalement de modifier un peu le design et d’ajouter un mode de jeu complet appelé Shark Space. Même le MIUI normal dispose déjà d’un mode de jeu, mais le mode de JoyUI va ici beaucoup plus loin. Il suffit de déplier les boutons latéraux et d’appuyer et maintenir les deux en même temps. Ensuite, l’espace Shark démarre en un clin d’œil, où vous pouvez sélectionner le jeu de votre choix. Vous pouvez également y connecter des accessoires optionnels comme la manette de jeu, le refroidisseur Shark, le casque de jeu ou le clavier.

Une fois que vous avez commencé une partie, un glissement à partir du coin gauche ou droit vous amène au menu de l’espace de jeu. Vous y trouverez les options habituelles telles que “bloquer les messages”, “bloquer les appels”, “ajuster le réticule” et de nombreux paramètres étendus concernant les performances, l’affichage, l’écran tactile, le son et le WLAN. La luminosité du DIsplay et le volume peuvent également être réglés rapidement grâce à deux curseurs. Vous pouvez également voir les FPS, le signal WLAN, la charge du CPU, le temps et le niveau de la batterie. La caractéristique la plus cool, cependant, sont les boutons latéraux, qui peuvent être affectés à certaines fonctions sur l’écran tactile via A et B. Au final, on ne réinvente pas non plus la roue ici, mais le Shark Space offre simplement des options de réglage étendues, qui sont appropriées pour un smartphone de jeu.

La qualité des appels est excellente et des fonctions comme VoLTE et VoWifi sont disponibles et le Black Shark 4 est compatible 3G, 4G et 5G. Toutefois, selon Black Shark, il n’est actuellement pas possible d’utiliser deux cartes 5G en même temps. En mode dual-SIM, vous êtes limité à la 4G + 4G, un phénomène dont on se souvient des flagships de l’année dernière.

Le module WiFi 6 offre des taux de transfert solides et a une portée moyenne. Des normes de pointe comme le Bluetooth 5.2 sont également intégrées et n’ont présenté aucune anomalie lors des tests. Black Shark affirme prendre en charge aptX, aptX HD, aptX Adaptive et LDAC. La localisation est précise à 3 mètres près en quelques secondes grâce aux technologies GPS, Glonass, Beidou et Galileo. Malheureusement, les participants à la révolution du paiement mobile devront se passer de la technologie NFC. En revanche, les fans de la prise casque de 3,5 mm peuvent pousser un soupir de soulagement. Le port délivre un son cristallin et un volume élevé. Le son stéréo via les deux haut-parleurs du Black Shark 4 est tout aussi convaincant.

Qualité des photos et des vidéos

Les smartphones de jeu ne sont pas exactement connus pour leurs bons appareils photo. Mais rares sont ceux qui achèteraient un smartphone uniquement pour jouer. Par conséquent, il est encore plus agréable que le Black Shark 4 puisse fournir des vidéos et des photos solides. Pour cela, il fait appel à la configuration de la caméra du Poco F3 et cela s’avère être une bonne décision.

Selfie : 20 MP Samsung s5k3t2, f/2.45

Appareil photo principal : 48 MP Sony IMX582, f/1.8, 1/2″, 0.8µm, PDAF Ultra-large : 8 MP Sony IMX355, f/2.2, 118˚.

Appareil photo avec zoom macro : 5 MP Samsung s5k5e9, f/2.4, 2X

Le Black Shark 4 offre des prises de vue solides avec une bonne netteté, beaucoup de détails et une bonne gamme dynamique. Le mode HDR permet d’obtenir des couleurs légèrement plus vives, sinon la coloration est plutôt précise, comme c’est le cas habituellement chez Xiaomi. Mais le mode IA peut aussi contrecarrer cela.

Le Black Shark 4 est également tout sauf une déception en ce qui concerne les photos de nuit. Ici, l’appareil à 400 € se maintient vaillamment au niveau du milieu de gamme et fournit des clichés suffisamment nets et suffisamment détaillés.

Les choses deviennent plus excitantes avec les vidéos, car le Black Shark 4 stabilise même les enregistrements 4K/60 fps grâce au système EIS. Un mode qui n’est même pas disponible sur le Poco F3. Mais venons-en au problème : les enregistrements en 4K/30 fps ne sont pas stabilisés. La caméra frontale, quant à elle, n’est pas stabilisée et filme au maximum en 1080p à 30 fps.

Autonomie

Le Black Shark 4 dispose d’une batterie de 4500 mAh, qui est divisée en deux batteries. Cette division est nécessaire pour la vitesse de charge extrêmement rapide de 120 watts, mais nous y reviendrons dans un instant. La durée de vie de la batterie du Black Shark 4 peut être décrite comme moyenne, pour un smartphone de jeu, j’aurais personnellement souhaité une batterie plus puissante. En utilisation réelle, avec beaucoup de médias sociaux, quelques benchmarks et beaucoup de YouTube, le téléphone s’est fermé après 6 heures et demie de DOT (temps avec écran allumé). Donc le Black Shark m’a toujours permis de tenir deux jours.

Meilleure Vente n° 1
Black Shark 4 [5G] - Smartphone 8+128 Go, Écran 144 Hz 6,67 Pouces, Snapdragon 870, Triple Caméra 48MP, Batterie 4500mAh, LPDDR5 RAM + Stockage UFS3.1, Noir (Version Mondiale)
  • Black Shark 4 est livré avec Qualcomm Snapdragon 870 - Le processeur phare utilise une...
  • Système de refroidissement liquide "Sandwich" amélioré - Jouez en continu sans perte de...
  • Hypercharge jusqu'à 120W + batterie 4500mAh - Alimenté par notre nouvelle technologie de...

Cependant, dès que vous commencez à utiliser des jeux, cela change, car une heure de jeu intense entraîne une décharge de 20 % de la batterie. Il faut ensuite le brancher tous les jours, mais ce n’est pas vraiment un problème avec la vitesse de chargement. Si vous voulez économiser de la batterie, vous pouvez utiliser l’option 90Hz, qui donne la même valeur que l’option 60Hz dans le benchmark. Avec 120 Hz, vous perdez alors un peu moins d’une heure d’autonomie.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Xiaomi Black Shark 4.

  • Des performances excellentes, parfaites pour les jeux vidéo
  • Fait d’excellentes vidéos
  • Ecran Amoled de 144 Hz
  • Son stéréo de qualité

Conclusion du test

Pour terminer, le Xiaomi Black Shark 4 est à notre avis un excellent smartphone pour les personnes qui jouent régulièrement à des jeux vidéo.

Laisser un commentaire