Umidigi S5 Pro

Le Umidigi S5 Pro est un smartphone que l’on voit beaucoup sur Internet. Et si vous avez envie de l’acheter, vous pouvez tout d’abord lire ce test dans lequel on vous donne notre avis détaillé le concernant.

Présentation

Le dos est disponible en deux couleurs : Noir cosmique et bleu océanique. Dans chaque cas, le cadre est en plastique et le dos est en verre. Sous le verre, la couleur est légèrement texturée, créant un subtil reflet ondulé dans la bonne lumière. Le logo Umidigi est imprimé en bas à gauche sur le dos arrondi et la caméra quadruple avec un second microphone est située dans le coin supérieur gauche, qui dépasse d’environ un millimètre de l’étui. Sans compter ce millimètre, le smartphone mesure 159 x 75 x 9,8 millimètres et pèse 205 grammes.

Umidigi a placé le bouton d’alimentation et le basculeur de volume sur le côté droit. Un port USB-C trouve sa place en bas et un microphone et les haut-parleurs y sont également montés. La fente de la sim est placée sur le côté gauche de l’étui et la caméra pop-up selfie se trouve sur le dessus. En conséquence, l’écran est dépourvu de toute encoche pour l’appareil photo, avec seulement un petit espace tout en haut pour l’écouteur et un menton étroit en bas.

Malheureusement, Umidigi a fait sans LED de notification. Bien que l’écran soit un écran OLED, il ne prend pas en charge un écran toujours allumé. Si vous souhaitez être averti lorsque l’affichage est désactivé, vous devrez donc recourir à des applications tierces.

La qualité de construction est bonne. Notre échantillon d’examen n’a pas de lacunes, tous les composants sont au même niveau et les boutons sont solidement ancrés dans le boîtier. Les seuls points négatifs sont le dos, qui est sensible aux empreintes digitales, et le port USB-C, où le câble est très lâche. La caméra pop-up est également mal fabriquée et très bancale lorsqu’elle est déployée.

Performances et fonctionnalités du Umidigi S5 Pro

Le mécanisme instable de la caméra est probablement aussi la raison pour laquelle l’Umidigi S5 Pro n’a pas de reconnaissance faciale. Outre les méthodes courantes comme le motif, le code pin et le mot de passe, le smartphone ne dispose que d’un capteur d’empreintes digitales sous l’écran. Avec l’Umidigi X, le fabricant a déjà montré que cette technologie ne doit pas nécessairement coûter très cher. Malheureusement, Umidigi ne peut pas transférer la bonne qualité du capteur au S5 Pro. Le capteur a des bons et des mauvais jours. Parfois, il reconnaît le doigt presque à chaque fois que vous l’essayez, mais souvent il ne le reconnaît pas du tout. En outre, il faut beaucoup de mouvement pour que le scanner s’active et le processus de balayage lui-même prend environ une seconde. Il aurait été préférable de choisir un capteur conventionnel à l’arrière ou sur le côté.

Le champ d’application est très vaste. Contrairement à une certaine entreprise américaine, qui ne veut bientôt plus inclure d’alimentation électrique, celle d’Umidigi fournit 18 watts. La boîte contient également le câble USB-C rouge typique d’Umidigi, une petite enveloppe avec un guide de démarrage rapide et une broche de simulation, ainsi qu’un film protecteur déjà appliqué. Malheureusement, Umidigi a laissé tomber le port AUX, mais un câble USB-C vers AUX est inclus à la place. L’étui en silicone noir mentionné ci-dessus est à fleur de l’appareil photo, de sorte que le smartphone avec son étui se pose sans problème sur la table.

Umidigi appelle l’écran du S5 Pro un écran Ultra FullView. C’est peut-être un peu exagéré, mais les bords de l’écran sont encore agréablement étroits : 4 mm sur les côtés, 5 mm sur le dessus et 6 mm sur le dessous. Malgré l’écran de 6,39 pouces, le smartphone se sent donc toujours bien dans la main. La résolution est FHD+, soit 2340 x 1080 pixels, avec un net 403ppi et un rapport d’aspect de 19,5 à 9. Bien que le S5 Pro soit assez bon marché, Umidigi a intégré un écran Amoled avec un taux de rafraîchissement de 60 Hz. Les angles de vue sont très bons, la reproduction des couleurs est belle et forte et la luminosité est également bonne – même en plein soleil, on peut toujours voir ce qui est affiché. Parfois, les couleurs sont même trop vives, ce qui est particulièrement gênant lorsqu’on prend des photos. On dirait que l’image est complètement surchargée, mais sur le PC, les couleurs sont merveilleusement précises.

L’écran tactile réagit rapidement à toutes les entrées et peut reconnaître 10 points à la fois. Umidigi ne fait pas de publicité pour un verre résistant aux rayures, mais le devant et le dos sont très difficiles à rayer.

Dans les paramètres, vous pouvez ajuster la température de couleur en continu et vous avez le choix entre trois profils prédéfinis (Standard, Vivid et Cool). Il existe également un mode nocturne qui filtre la lumière bleue à une heure donnée ou du coucher au lever du soleil. Le mode sombre ne doit pas être oublié à ce stade et la taille de la police peut également être modifiée.

Sous le capot, la S5 Pro est équipée d’un Helio G90T de MediaTek. Le processeur octa-core fabriqué en 12nm est divisé en deux cœurs A76 avec une vitesse d’horloge de 2,05GHz et six autres cœurs A55 avec une horloge de 2,0GHz. Le SoC est soutenu par un GPU ARM Mali G76 MC4, 6 Go de RAM et 256 Go de stockage.

Umidigi a certainement la prétention de commercialiser le S5 Pro comme un smartphone de jeu. En fait, outre le processeur, le smartphone est également équipé d’un système de refroidissement liquide. Sur le papier, il réussit bien – l’Umidigi l’emporte facilement sur les smartphones de milieu de gamme Snapdragon dans les critères de référence. Même des jeux comme PUBG ou Fortnite fonctionnent sans problème avec des paramètres graphiques élevés. Si vous recherchez un smartphone avec bien plus de puissance, vous pouvez voir le Xiaomi Mi 11.

Le smartphone ne peut être acheté qu’avec six gigaoctets de RAM et 256 gigaoctets de stockage sur disque dur, bien que ce dernier puisse être étendu de 256 Go supplémentaires via un micro-SD dans le slot hybride. La mémoire de taille très généreuse est fournie avec un module UFS 2.1 à 525 Mo/s en lecture et 190 Mo/s en écriture. La RAM du LPDDR4X atteint 20 Go/s. Ce sont de bonnes valeurs. Cependant, lors de l’utilisation quotidienne, j’ai eu l’impression que l’ensemble du système était très peu performant. Les temps de chargement des jeux à forte intensité de calcul comme PUBG me dérangent le plus, et ils ont tendance à être de plusieurs minutes. Néanmoins, les performances sont tout à fait satisfaisantes dans cette fourchette de prix, voire même supérieures à la moyenne.

Via l’emplacement hybride, vous pouvez soit insérer deux cartes nano-SIM, soit une carte SIM et une carte SD (jusqu’à 256 Go). Les deux emplacements SIM prennent en charge la VoLTE simultanément et pratiquement aucun fabricant ne dispose d’autant de bandes LTE à bord que Umidigi :

FDD-LTE : B1 /2 /3 /4 /5 /7 /8 /12 /13 /17 /18 /19 /20 /25 /26 /28A /28B /66 /71

TDD-LTE : B34 /38 /39 /40 /41

Le WiFi jusqu’à la 5e génération (IEEE802.11 a/b/g/n/ac) est également pris en charge. La réception est bonne – un 24Mbit complet arrive de ma ligne 35Mbit. Bluetooth 5.0 et NFC, y compris le support de Google Pay, sont également inclus et même une radio FM a encore trouvé sa place. La navigation est possible avec le GPS, Glonass, Galileo et BeiDou, la précision ne laisse rien à désirer. Outre le capteur d’empreintes digitales à l’écran mentionné ci-dessus, le S5 Pro est également équipé de capteurs d’accélération, de lumière ambiante et de proximité. Un gyroscope et une boussole électronique sont également disponibles pour la navigation. Le seul point négatif est le niveau widevine – avec L3, vous ne pouvez pas regarder de contenu HD via Amazon et Netflix, malheureusement.

Qualité des photos et des vidéos

La caméra du S5 Pro est composée de quatre capteurs. Pour l’appareil photo principal, Umidigi utilise un capteur GM1 de Samsung avec 48MP. Le capteur est d’un demi-pouce complet et a une ouverture de F/1,79. Ce capteur de Samsung combine quatre pixels en un seul, de sorte que les photos sont finalement enregistrées avec 12MP. Pour les prises de vue en grand angle à 120°, le second capteur 16MP est responsable. Le troisième capteur est utilisé pour fournir des informations de profondeur pour les portraits et se résout à 5MP. Enfin, le S5 Pro dispose d’un objectif macro de 5MP qui permet des prises de vue jusqu’à 2 cm de proximité. Un double flash LED est disponible pour les prises de vue de nuit et un microphone est également attaché à l’appareil photo.

Umidigi s’est fait un devoir d’inclure des caméras d’une qualité exceptionnelle dans ses smartphones, mais n’a jamais réussi à atteindre cet objectif depuis des années. Malheureusement, le S5 Pro ne fait pas exception à la règle. Vous pouvez certainement prendre de bonnes photos avec l’appareil photo, mais pas de façon régulière. En plus de cela, il y a des bugs dans l’application de l’appareil photo, une mauvaise fonction de portrait, un manque de stabilisation et le mécanisme de pop-up mentionné plus tôt.

En général, l’appareil photo de l’Umidigi S5 Pro prend de bonnes photos. Le problème est la lumière – dès que la partie de l’image est exposée différemment ou est trop lumineuse, la gamme dynamique se précipite dans le sous-sol. Au fait, vous ne pouvez pas réajuster la luminosité. Il y a un curseur infiniment variable qui apparaît comme sur tout autre smartphone lorsque vous vous concentrez sur un objet. Cependant, elle n’a que deux options : d’abord, rien ne se passe, puis l’image devient trop sombre d’un seul coup. Il n’y a pas d’intermédiaire. Dans de bonnes conditions d’éclairage, les photos sont bonnes, mais sinon, elles sont nettement en retard par rapport aux autres smartphones.

Le type de résultats que vous obtenez dépend beaucoup du mode utilisé, car le smartphone peut prendre des photos « normales » dans quatre modes différents. Il existe un mode normal, un mode AI, une fonction HDR et un réglage pour les « plans super clairs ». En mode AI, les tons verts sont particulièrement mis en valeur. Parfois, cela a un bon effet, mais souvent, l’enregistrement est surchargé. Sinon, je n’ai pu remarquer aucune différence par rapport au mode normal. Pour le smartphone, les prises de vue sont excellentes avec un bon éclairage et il n’y a pratiquement pas de bruit d’image. Malheureusement, il est différent de près sur le PC. Le mode HDR offre une réelle valeur ajoutée, non seulement en termes de gamme dynamique, mais aussi de netteté d’image. Les photos sont simplement beaucoup plus claires, les couleurs plus vives et le contraste plus fort. Il en va de même pour le mode Super Clear. Cela permet d’enregistrer des images à 10816 x 8112 pixels, ce qui correspond à une résolution de 87MP. Comment Umidigi y parvient avec un capteur de 48MP me dépasse, mais le fait est que vous pouvez toujours zoomer correctement, même sur l’écran du PC. Avec des sujets très contrastés, ce mode pousse le contraste un peu trop loin (agréable à voir sur le sujet de la pomme), mais sinon je suis content.

En dehors du mode portrait, c’est la fonction vidéo qui me déçoit le plus. Le son est bon, mais les couleurs sont trop pâles et il ne peut enregistrer qu’à 30 FPS. Malgré le bon capteur, il n’y a même pas de stabilisation, donc les enregistrements sont de toute façon bancals et pas beaux à voir. On remarque également que l’autofocus semble fonctionner tant qu’aucun enregistrement vidéo n’est lancé, mais lorsque la vidéo est en cours, la mise au point reste fixe.

L’autonomie

La grande batterie est typique de l’Umidigi. Il contient 4680 mAh et peut être chargé de 0 à 100 % en 2 heures grâce à l’adaptateur de charge rapide de 18 watts inclus. La recharge sans fil n’est pas prise en charge. Malheureusement, le grand écran et l’Helio G90T consomment beaucoup d’énergie, de sorte que l’autonomie de la batterie n’est que moyenne. Cependant, même les gros utilisateurs n’auront aucun problème pendant la journée. Cependant, la batterie n’est pas suffisante pour deux jours. Ceci est également confirmé par le PC Mark Battery Benchmark, dans lequel l’Umidigi S5 Pro ne gère que 9 heures. En utilisation réelle, une heure de YouTube prend 10% et Fortnite même 12%. Il n’est donc pas surprenant qu’Umidigi n’ait même pas inclus un affichage permanent, ce qui aurait encore plus vidé la batterie.

Conclusion de notre avis

Pour terminer ce test, le Umidigi S5 Pro est un smartphone qui n’est pas dénué de défauts et qui ne sera pas forcément le modèle à choisir dans cette tranche de prix.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire