Teclast M40

De plus en plus de tablettes tactiles proposent également la 4G et c’est le cas de cette Teclast M40 dont vous pouvez lire notre test sur cette page.

Présentation

La Teclast M40 ressemble à tant d’autres tablettes à première vue. Corps métallique, couleur sombre, et bords de l’écran bien visibles. À première vue, l’appareil semble plus ancien qu’il ne l’est, ce qui est principalement dû à la forme à peine arrondie du corps et de l’écran. Cela peut sembler un détail mineur, mais il est tout à fait perceptible. Sinon, il y a un appareil photo 8MP à l’arrière, deux haut-parleurs en bas, une prise jack dans le coin supérieur, une caméra à l’avant et une bascule de volume, un bouton d’alimentation et un port USB-C à gauche. Ce dernier n’est exceptionnellement pas complètement centré, mais légèrement décalé vers le bas. Toutes les spécifications se réfèrent à la tablette en format paysage. L’ensemble de la mise en page est donc conçu pour une orientation paysage. Je l’aime beaucoup ! Je trouve particulièrement positif le positionnement de la caméra frontale de 5MP sur le côté « long ».

L’écran mesure 10,1 pouces et a une résolution de 1920 x 1200 pixels, c’est-à-dire Full HD. Il en résulte une densité de 224 pixels par pouce. Cela devrait être plus que suffisant pour quiconque n’a pas d’exigences très précises en matière de netteté. Le panel est basé sur la technologie IPS, comme la plupart des tablettes. Cependant, vous devrez probablement vous passer de Widevine L1 pour Netflix, Amazon Prime et Disney+ qui diffusent à nouveau en HD.

Performances de la Teclast M40

Maintenant, c’est vraiment passionnant avec le processeur. Parce que le M40 n’a pas de Snapdragon, Mediathek ou Exynos, comme la plupart des concurrents, mais un processeur UNISOC. UNISOC est un fabricant de puces de Chine, dont l’offre comporte effectivement quelques processeurs, dont je n’ai cependant jamais entendu parler. Par conséquent, nous devons nous fier aux spécifications et aux références que Teclast donne. L’UNISOC T618 est basé sur un procédé de fabrication en 12 nm. Mediatek et Qualcomm, les principaux fabricants de puces mobiles, s’appuient désormais sur des transistors encore plus petits. Les huit cœurs du processeur sont composés de 2 cœurs Cortex A75 avec une vitesse d’horloge allant jusqu’à 2,0 GHz et de 6 cœurs Cortex A55 avec une vitesse d’horloge allant jusqu’à 1,8 GHz. Il est soutenu par une unité graphique Mali-G52-MP2. Selon le fabricant, le M40 atteint 210 000 points dans le benchmark Antutu. La mémoire de masse est de 128 Go et la mémoire vive de 6 Go. La mémoire de masse peut être étendue via une carte micro SD. Heureusement, Android 10 est utilisé comme système d’exploitation sur le Teclast M40. Le fabricant a mis sa propre peau de logiciel par-dessus. Au moins, ils parlent de « l’optimisation intelligente de l’IA ».

Au lieu d’étendre la mémoire, le Teclast M40 peut également être utilisé avec jusqu’à 2 cartes SIM en mode 4G (emplacement hybride). Les groupes suivants sont soutenus : B1,B3,B5,B7,B8,B20,B34,B38,B39,B40,B41 Cela devrait assurer la réception de la LTE en France. En outre, il existe un large soutien sous la forme de GLONASS, GPS, GALILEO et BDS. Le Bluetooth est pris en charge dans la norme 5.0. Grâce aux deux haut-parleurs situés en bas, le Teclast M40 délivre un son stéréo. Si vous recherchez une tablette tactile qui soit compatible en G, vous avez la Huawei Matepad Pro 5G.

La batterie de la tablette mesure 6000mAh. En outre, Teclast nous dit que tous les résultats des tests sont basés sur une luminosité standard et une lecture vidéo 1080p, mais ce qui ressort des tests reste malheureusement flou. Donc, à titre indicatif, nous n’avons que les 6000mAh. Pour les tablettes, il s’agit d’une valeur moyenne.

Conclusion de notre avis

En plus de proposer la 4G, la Teclast M40 a donc d’autres arguments qui font d’elle un excellent choix comme son autonomie.

[Total : 2   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire