Blackview BV9200

Blackview propose des smartphones outdoor très intéressants et notamment ce Blackview BV9200 qui est à découvrir dans ce test.

Présentation

Le Blackview BV9200 a une allure martiale et robuste, comme on pourrait l’attendre d’un smartphone d’extérieur. Le design est octogonal et anguleux. Le dos est entièrement recouvert de caoutchouc. Le cadre métallique est revêtu de caoutchouc dans les coins afin d’absorber efficacement les chocs.

Meilleure Vente n° 1
Blackview - BV9200 - Smartphone Étanche Incassable - MediaTek G96 - Doke OS 3.1-256 Go RAM et ROM - Appareil Photo 50 MP - Batterie 5000 mAh avec Charge Rapide 66 W - Chargeur USB-C - Noir
  • Pour des conditions extrêmes : ce téléphone de chantier solide résiste à l'humidité,...
  • Utilisable avec des gants : spécialement conçu pour un usage en conditions extrêmes,...
  • Un appareil photo haut de gamme : ce mobile comporte une caméra avant 16 MP et arrière...

Le filigrane est différent, le BV9200 est assez imposant avec des dimensions de 174,6 × 82 × 13,2 mm et avec un poids de 315 g, il est assez lourd. Bien sûr, il existe des smartphones encore plus lourds. Mais celui-ci offre également une batterie plus de deux fois plus puissante. Le cadre métallique est fixé à la coque en caoutchouc par trois vis de chaque côté. Le dos est parcouru de plusieurs lignes et encoches. L’appareil photo est plat et dépasse à peine. Le smartphone repose ainsi sur la face arrière sans vaciller. La caméra frontale se trouve dans une rainure en forme de goutte d’eau.

Caractéristiques du Blackview BV9200

Blackview BV9200

À droite du cadre se trouve le bouton d’alimentation avec lecteur d’empreintes digitales ainsi que la bascule de volume, à gauche se trouve un bouton orange qui est programmable, mais qui est principalement destiné au Push-to-Talk. C’est également à cet endroit que se trouve un couvercle pour le logement de la nano-SIM et de la carte microSD. Il n’est pas si facile de les retirer. En revanche, la fermeture est étanche, mais si l’on ne fait pas attention, un ongle peut vite se casser en l’ouvrant. Nous avons eu du mal à l’ouvrir.

L’écran LCD utilise une dalle IPS et offre une résolution de 2408 × 1080 pixels Full-HD+ pour une diagonale de 6,6 pouces. C’est même assez élevé pour un appareil de cette catégorie, il n’est pas rare que les smartphones d’extérieur doivent se contenter de la HD. Avec une densité de pixels de 440 pixels par pouce, aucun pixel n’est visible.

L’écran offre une qualité d’image vraiment bonne, les couleurs semblent puissantes et saturées, les contrastes sont bien ajustés. Seules les valeurs de noir ne sont pas comparables à celles des écrans OLED, mais la stabilité habituelle des angles de vision e l’écran IPS est convaincante. Les couleurs de l’écran sont un peu froides. L’écran est protégé par un verre Gorilla Glass 5 contre les cassures et les rayures.

Le taux de rafraîchissement de l’image, qui atteint jusqu’à 120 Hz, est très positif. Cela ne va pas encore de soi pour les téléphones portables d’extérieur et assure des animations fluides et souples. Pour réduire un peu la consommation de la batterie, 90 ou 60 Hz sont également disponibles au choix. Il existe en outre un mode « gants » qui permet aux utilisateurs d’augmenter la sensibilité de l’écran afin de pouvoir utiliser l’écran tactile avec des gants. Cela fonctionne moins bien avec des gants d’hiver épais qu’avec des gants de cuir fins.

Performances et fonctionnalités

De nombreux téléphones portables d’extérieur n’offrent souvent qu’un équipement simple. Le BV9200 surprend pour un smartphone de ce type avec un processeur assez performant, le Mediatek Helio G96 avec deux cœurs Cortex-A76 et six cœurs Cortex-A55. Ainsi, le système fonctionne toujours de manière fluide et sans retards notables – il n’a presque pas besoin de plus de puissance. C’est ce que montrent également les valeurs de référence solides de PCmark à hauteur de 9860 points. Le GPU ARM Mali G57 intégré n’est pas aussi performant en matière de performances graphiques. Dans « Wild Life » de 3Dmark, elle obtient environ 1200 points. Le BV9200 est moins adapté aux jeux vidéo dernière génération, contrairement au Poco F5 Pro qui fait fonctionner les jeux vidéo les plus gourmands, mais il convient pratiquement à tous les jeux occasionnels.

Blackview se montre généreux en matière de mémoire : outre 8 Go de RAM, le bloc dispose d’une mémoire interne généreuse de 256 Go. Le standard UFS 2.1 n’est toutefois pas le plus rapide. Une extension par carte microSD est possible jusqu’à 1 TByte. NFC et Bluetooth 5.2 sont à bord, mais le BV9200 ne maîtrise pas la 5G. Le module WLAN avec Wifi 5 et l’USB 2.0 au niveau de l’emplacement Type-C ne sont plus tout à fait au goût du jour – mais ce n’est souvent pas mieux, même pour les smartphones plus chers.

Le Blackview BV9200 fonctionne sous Android 12, le fabricant appelle son interface utilisateur Doke OS 3.1. Celle-ci s’oriente vers l’Android original de Google, mais les icônes dans les paramètres sont assez colorées. La touche programmable peut se voir attribuer jusqu’à trois fonctions (simple appui, double appui, appui long).

Qualité des photos et vidéos

Du point de vue des caractéristiques techniques, l’appareil photo promet un bon paquet. L’objectif principal utilise 50 mégapixels, auxquels s’ajoute un objectif grand angle de 8 mégapixels, qui est également responsable de la macrophotographie. Heureusement, Blackview fait l’économie d’une lentille macro superflue – mais trop tôt pour se réjouir : le troisième objectif n’est embarqué que comme alibi et est responsable de la « profondeur de champ » avec 0,3 mégapixels. Pour les selfies, il y a une caméra frontale de 16 mégapixels.

Malheureusement, le résultat n’est pas convaincant. À la lumière du jour, l’appareil photo principal parvient encore à prendre des photos acceptables. Toutefois, la balance des blancs n’est pas toujours réussie et la netteté pourrait encore être améliorée. La plage dynamique est un peu limitée et s’accommode difficilement des conditions de lumière changeantes. Les sujets éloignés ne peuvent être capturés qu’avec peu de détails. C’est un peu mieux pour les photos de personnes ou d’objets à courte distance. Dans l’obscurité, l’objectif ne fonctionne pas du tout sans flash.

L’autonomie

Compte tenu du poids élevé du smartphone, nous sommes surpris par la « faible » capacité de 5000 mAh. Pour les smartphones classiques, c’est beaucoup, mais nous sommes habitués à des durées de batterie plus élevées sur certains appareils.

Meilleure Vente n° 1
Blackview - BV9200 - Smartphone Étanche Incassable - MediaTek G96 - Doke OS 3.1-256 Go RAM et ROM - Appareil Photo 50 MP - Batterie 5000 mAh avec Charge Rapide 66 W - Chargeur USB-C - Noir
  • Pour des conditions extrêmes : ce téléphone de chantier solide résiste à l'humidité,...
  • Utilisable avec des gants : spécialement conçu pour un usage en conditions extrêmes,...
  • Un appareil photo haut de gamme : ce mobile comporte une caméra avant 16 MP et arrière...

Lors du test de batterie de PCmark, nous avons atteint environ 10 heures et 20 minutes. Ce n’est pas une mauvaise valeur, mais elle n’est pas non plus très élevée. L’appareil devrait ainsi tenir environ une journée avant de devoir être à nouveau branché sur le secteur. Mais si on l’utilise beaucoup pour la navigation ou pour le streaming de vidéo, la consommation peut rapidement augmenter et l’autonomie diminuer assez rapidement.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Blackview BV9200.

  • Ecran LCD 120Hz
  • Résistant
  • Bonnes performances
  • Autonomie correcte

Conclusion

Que ce soit pour sa résistance ou pour son étanchéité, le Blackview BV9200 est un smartphone qui est excellent.

Laisser un commentaire