Black Shark 4 Pro

Vous jouez beaucoup aux jeux vidéo sur smartphone ? Le Black Shark 4 Pro est alors un modèle qui vous conviendra.

Présentation

Les dimensions du smartphone sont de 165 x 77 x 9 millimètres et il pèse 220 g.

A l’avant, Xiaomi mise sur une caméra Punch-Hole dans l’écran AMOLED, ce qui était déjà le cas sur le modèle normal. Au lieu d’un film monochrome sous le dos en plastique, on mise sur des jeux de lumière et un grand logo Black Shark au centre. La seule différence visuelle entre la variante Pro et la variante non Pro devrait être la LED située sous le module de la caméra. Dans le contexte du nom, je parierais sur une dent de requin. Le clou : elle peut également faire office de LED de notification, un menu complet existe à cet effet.

Meilleure Vente n° 1
Black Shark 4 Pro [5G] – Smartphone 8+128 Go, Écran 6,67”, 144Hz, Snapdragon 888, 64MP Triple Appareils Photo, Batterie 4500 mAh, LPDDR5 6400MHz, Haut-parleurs doubles DXOMARK, Noir (Version Mondiale)
  • Qualcomm Snapdragon 888 : 25 % plus rapide sur les performances, 35 % plus rapide sur le...
  • 6400 Mbps LPDDR5 - Rendement de la RAM amélioré 16 %, lancement de l'application 20 %...
  • UFS3.1 Amélioré – Vitesse de lecture augmentée de 55 %, vitesse d'écriture...

Pour terminer la visite du téléphone, il ne manque plus que le bord inférieur. Outre le port USB 2.0 Type-C obligatoire au centre, on y trouve également le microphone principal ainsi que le pendant de la sortie haut-parleur ci-dessus. Personnellement, j’aime aussi beaucoup la prise jack 3,5 mm.

Le cadre et tous les boutons sont en aluminium. Grâce à une arête abrasive, le cadre est très direct et agréable au toucher, sans que l’appareil ne paraisse encombrant. Le petit bruit de clic qui se produit lorsque les boutons de déclenchement sont déployés est très satisfaisant et invite à énerver les gens dans la pièce avec un va-et-vient constant des boutons. Du point de vue de la technique de fabrication, le Black Shark 4 Pro se situe comme d’habitude à un niveau élevé. Aucun des boutons ne bouge et tout semble propre et robuste. Il est disponible en noir, bleu foncé et argent. Bien entendu, il n’est pas aussi résistant que le Doogee V20 mais il résistera aux éclaboussures d’eau.

Caractéristiques du Black Shark 4 Pro

Black Shark 4 Pro

Sur une surface de 6,7 pouces s’étendent 2400 x 1080 pixels (20:9), ce qui se traduit par une densité de pixels de 393 pixels par pouce. Le tout est combiné avec 144 Hz, un écran AMOLED sert de base. Il ne faut pas oublier que cet écran est également spécifié pour HDR10+ et qu’il offre une luminosité de 1300 lux en pointe.

Le minimum est de 3 lux, mais on peut régler manuellement jusqu’à 810 lux. Le système automatique essaie manifestement d’économiser un peu d’énergie, car j’ai souvent constaté que la luminosité était réduite de manière excessive, en particulier dans les zones mal éclairées.

Bien sûr, beaucoup de ces options peuvent être ajustées. Par exemple, la luminosité peut être préréglée indépendamment en mode nuit et en mode jour. Il existe différents modes prédéfinis pour la température des couleurs et, si nécessaire, le DC-Dimming peut être activé ou désactivé, un mode de lecture est également disponible. Bien entendu, le Black Shark 4 propose également un mode Always-On. L’affichage AOD peut être activé en permanence ou limité à certaines heures de la journée.

Bien entendu, vous pouvez également régler le taux de rafraîchissement. Les niveaux habituels de 144, 90 et 60 Hz sont possibles. Ici encore, il faut trouver le juste milieu entre l’autonomie de la batterie et la qualité de l’image, et le 90 Hz s’avère être un bon compromis.

Performances et fonctionnalités

Un Snapdragon 888 a déjà été intégré dans des dizaines de smartphones et a même reçu un successeur direct avec le Snapdragon 8 Gen. 1. Malgré cela, le processeur offre des performances plus que suffisantes pour toutes les applications. Dans le Black Shark 4 Pro également, le CPU réunit un Cortex-X1 « Prime-Core » cadencé à 2,84 GHz, trois Cortex-A78 en tant que « Performance-Cores » cadencés à 2,42 GHz et quatre cœurs Cortex A-55 sont exploités en tant que « cluster d’économie d’énergie » à 1,88 GHz. Les performances en jeux vidéo sont donc excellentes, il est possible de jouer à Genshin Impact ou Call of Duty Mobile sans aucun ralentissement.

Le processeur est fabriqué selon un procédé 5 nm désormais bien rodé et peut consommer jusqu’à 5 watts. La partie graphique est assurée par un GPU Adreno 660, gravé en 7 nm sur la puce et cadencé à 1800 MHz.

Le CPU et le GPU doivent toutefois stocker leurs données quelque part et c’est là qu’intervient la mémoire vive LPDDR5. Mais la mémoire système basée sur l’UFS 3.1 n’est pas non plus boiteuse. Avec 1810 Mo/s en lecture et 795 Mo/s en écriture, les tâches de copie et les installations s’effectuent sans problème. Le nombre de configurations de mémoire n’a pas été réduit, mais de meilleures combinaisons sont au moins proposées.

On peut choisir entre 8/128 Go, 8/256 Go, 12/256 Go et 16/512 Go. Il est vrai que l’équipement en mémoire de notre appareil de test est un peu maigre, surtout sans la possibilité de l’étendre. Mais le reste est à la hauteur d’autres smartphones haut de gamme. Le supplément pour un peu plus de mémoire reste toutefois assez élevé.

Joy UI est basé sur Android 11 et est désormais disponible dans la version 12.8, qui est elle-même basée sur la version 12.5 de MIUI. Les différences ne sont toutefois pas énormes et visent principalement des adaptations de design. Le mode jeu, en particulier, offre nettement plus d’étendue et de possibilités de réglages. Cette fois, un véritable affichage permanent est également de la partie, qui ne se désactive pas au bout de quelques minutes. Plusieurs designs sont disponibles pour l’AOD, dont le Black Shark spécifique.

En termes de connectivité, la version Pro ne se distingue pas de la version normale. Le test a attesté d’une bonne réception, malgré l’absence de barres de signal affichées de temps à autre. Les bandes de fréquences ne peuvent pas être en cause, car toutes les principales sont présentes.

La qualité de la conversation est également excellente, la connexion peut être établie en VoLTE ou VoWifi si nécessaire. Il n’est toutefois toujours pas possible d’utiliser deux cartes 5G en même temps.

Avec le WiFi 6, le Black Shark 4 Pro atteint de bons taux de transfert. À une distance de 20 mètres nous obtenus un taux de transfert de 620 en téléchargement et 52 en transfert.

La prise jack 3,5 mm, qui offre un son clair et un bon volume, est très performante. Les haut-parleurs stéréo ne sont pas à négliger. Ils offrent eux aussi un son étonnamment clair. Xiaomi a non seulement pu s’assurer la première place dans le classement DxO Audio, mais intègre également DTS:X Ultra pour une petite expérience de home cinéma dans l’oreille.

Qualité des photos et vidéo

Outre une mise à niveau du processeur, le Black Shark 4 Pro est également accompagné d’une petite mise à niveau de la caméra. En fait, la caméra principale, un Sony IMX582 de 48 mégapixels, est remplacée par un Samsung GW3 de 64 mégapixels. L’ouverture reste à f/1.79. Ce qui change, c’est la taille des pixels, de 0.80 µm à 0.70 µm, et la taille du capteur se réduit légèrement de 1/2 à 1/1.97.

Tout comme son petit frère, le 4 Pro fournit des photos solides avec une bonne netteté et des couleurs naturelles. De nombreux détails sont représentés pour compléter le résultat. Ceux qui le souhaitent peuvent utiliser le mode HDR pour compenser les faiblesses, notamment en contre-jour, et le mode AI permet d’obtenir des couleurs plus vives sur l’objectif. Malgré un capteur différent, les différences sont minimes.

Sur le plan purement technique, rien ne change non plus. Le Black Shark 4 Pro offre 4K/60 FPS et stabilise les enregistrements jusqu’à cette résolution avec EIS. Avec le Black Shark 4, nous avions découvert le bug selon lequel les vidéos en 4K/30 FPS n’étaient pas stabilisées. Mais cela a été résolu entre-temps par une mise à jour pour les deux smartphones.

Vous bénéficiez donc d’une qualité vidéo élevée jusqu’à 4K/60 FPS, d’une bonne qualité sonore et d’une stabilisation solide. Vous pouvez également filmer avec le capteur UWW, mais seulement en Full-HD et 30 FPS.

Autonomie

Une capacité de 4500 mAh est répartie sur deux batteries, qui sont ensuite chargées à une puissance extrêmement rapide de 120 watts. En utilisation normale, la durée de vie de la batterie est plutôt moyenne. La même chose s’applique ici que pour le modèle frère. Pour un smartphone de jeu, il faudrait sans doute un peu plus de batterie. En utilisant le smartphone pour du multimédia, l’autonomie moyenne est de 6 heures et 30 minutes.

Meilleure Vente n° 1
Black Shark 4 Pro [5G] – Smartphone 8+128 Go, Écran 6,67”, 144Hz, Snapdragon 888, 64MP Triple Appareils Photo, Batterie 4500 mAh, LPDDR5 6400MHz, Haut-parleurs doubles DXOMARK, Noir (Version Mondiale)
  • Qualcomm Snapdragon 888 : 25 % plus rapide sur les performances, 35 % plus rapide sur le...
  • 6400 Mbps LPDDR5 - Rendement de la RAM amélioré 16 %, lancement de l'application 20 %...
  • UFS3.1 Amélioré – Vitesse de lecture augmentée de 55 %, vitesse d'écriture...

Heureusement, le Black Shark 4 Pro se charge plus vite qu’il ne se vide. Avec 120 watts, il puise bien dans la prise de courant et comme cette fois-ci un adaptateur 120 W adapté est également fourni, on peut l’utiliser pleinement. On passe de 0 à 100 en 19 minutes à peine. Au bout de 12 minutes, on atteint déjà les 85%.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Black Shark 4 Pro.

  • Une prise en main facile
  • D’excellentes performances pour le jeu vidéo
  • Nombreuses fonctionnalités
  • Une très bonne autonomie

Conclusion

Le Black Shark 4 Pro est donc le smartphone à conseiller pour toutes les personnes qui veulent des performances pour les jeux vidéo.

Laisser un commentaire