Beelink SER3

Le Mini PC Beelink SER3 est un très bon choix notamment grâce à son processeur Beelink SER3. Le test vous donne toutes les informations que vous devez connaitre.

Présentation

La boîte du Beelink SER3 contient le mini-PC lui-même, un bloc d’alimentation EU, deux câbles HDMI 1.4, l’un de 1 m et l’autre de 20 cm. Ce dernier convient par exemple bien aux personnes qui souhaitent placer le mini-PC directement derrière l’écran ou l’utiliser à côté d’un écran portable. Il y a également un support pour le montage mural. Beaucoup n’en ont probablement pas besoin, mais cela ne fait pas de mal. On remarque surtout le bloc d’alimentation 19V/3A, qui semble assez grand. Cela a des avantages et des inconvénients. L’avantage est que le PC est ainsi plus petit et qu’il y a moins de chaleur à l’intérieur du boîtier. L’inconvénient, c’est que l’on a un bloc d’alimentation surdimensionné, qui bloque peut-être d’autres prises et qui n’est pas très portable. C’est moins critique pour moi, mais certainement pertinent pour certains.

PromoMeilleure Vente n° 1
Beelink SER3 Mini PC AMD Ryzen 7 3750H 4C/8T Windows 10 Pro Ordinateur de Bureau, 16 Go de RAM + 512 Go de SSD, Carte Graphique Radeon RX Vega 10, Double Sortie HDMI et USB-C 4K@60Hz, Double WiFi-BT
  • 【Hautes performances】 Alimenté par un processeur AMD Ryzen 7 3750H (2,3 ~ 4,0 GHz) et...
  • 【Sortie triple affichage】 Le mini PC SER est livré avec une carte graphique Radeon...
  • 【Grande capacité】 RAM DDR4 16 Go installée (2 emplacements SODIMM, peut être mis à...

Le boîtier du Beelink SER3 de dimensions 127 x 114 x 52 mm est en partie constitué d’un métal avec une finition mate, où je suppose, vu le poids qui est d’environ 492 g, qu’il s’agit d’un alliage d’aluminium corroyé, ce qui assure certainement aussi une bonne transmission de la chaleur. Du moins, je n’ai jamais trouvé le boîtier chaud et rarement chaud, ce qui pourrait éventuellement être dû aux températures hivernales. Le reste du boîtier est en plastique. Ici, il aurait été bien de conserver le look mat, car la façade est justement la seule zone qui attire les traces de doigts et c’est justement cette partie qui brille.

Caractéristiques du Beelink SER3

La grille supérieure est également en métal et donne un aspect similaire à celui d’un haut-parleur. Ici, le ventilateur fait joyeusement son travail et dans l’ensemble, le Beelink SER3 est vraiment élégant. L’inconvénient est toutefois que la poussière qui tombe par-dessus, par exemple lorsque le ventilateur ne fonctionne pas, se loge dans les petits trous. Il est donc judicieux de passer l’aspirateur de temps en temps. Nous trouvons également le même type de grille à gauche et à droite. C’est ici que l’air est aspiré et transporté vers le haut.

Beelink SER3

À l’avant, nous avons quelques ports comme 2x USB 3.0, 1x USB-C, où j’aurais également souhaité en avoir un à l’arrière, une prise jack 3,5 mm et le bouton d’alimentation. À l’arrière, il y a trois mini-fentes d’aération et d’autres ports. Un port LAN Gigabit RJ-45, 2x USB 3.0 et 2x HDMI 2.0, ce qui est particulièrement bien pour les utilisateurs de doubles écrans. Ceux qui en ont trois ne doivent pas non plus y renoncer, car le port USB-C peut être utilisé pour un troisième écran, de sorte que les trois peuvent même fonctionner de manière fluide en 4K 60 Hz, si l’on ne pratique pas le jeu. Enfin, il y a bien sûr la prise d’alimentation. Malgré le format mini, nous avons donc vraiment beaucoup de ports. Plus que sur certains ordinateurs portables. Vous pouvez aussi relier le Beelink SER3 à un routeur comme le Netgear Nighthawk M5 pour avoir plus de ports.

Performances

Un mini-PC comme le Beelink SER3 se définit par ses valeurs intérieures. Ici, le cerveau est l’AMD Ryzen 7 3750H. Ce CPU 2019 est peut-être un peu vieux, mais il est tout de même plus que suffisant et rapide pour de nombreuses applications, si bien que je trouve qu’il a bien vieilli. J’ai un ordinateur portable avec le même CPU qui fonctionne de manière fluide depuis des années et avec lequel j’ai même monté des vidéos 4K complexes. Il devrait donc certainement suffire pour l’un ou l’autre utilisateur créatif, définitivement pour tous les utilisateurs de bureau et, dans une moindre mesure, pour le jeu. Le GPU AMD Radeon RX Vega 10 est responsable de la partie graphique.

Avec 16 Go, la mémoire vive du Beelink SER3 est certainement suffisante pour la plupart des gens. Il s’agit ici de 2x 8 Go Crucial DDR5-3200, bien que cela ne semble pas être la règle. Certaines personnes ont une seule puce de 16 Go à l’intérieur. Le premier est meilleur en fonctionnement, le second pour la mise à niveau. En général, il est possible d’échanger ou de mettre à niveau tous les composants importants ici. Même le SSD de 500 Go de Kingston. Lors de la commande, on peut choisir si l’on veut le SSD Kingston, plus rapide, ou le SSD GSemi, plus lent. Dans les deux cas, il s’agit de SSD NVME M.2. Ceux qui souhaitent utiliser leurs propres SSD 2,5″ peuvent également le faire. Le dispositif correspondant est disponible.

Jusque-là, tout va bien. Le seul composant qui me dérange sur le Beelink SER3 est le ventilateur. Celui-ci n’est pas très bruyant et s’éteint souvent complètement, de sorte que l’on n’entend vraiment rien. En fait, il ne devrait même pas fonctionner pendant la plupart des tâches, mais c’est pourtant le cas. Ce ne serait pas grave si l’on pouvait facilement régler la courbe du ventilateur via le logiciel, le BIOS ou l’UEFI. Mais ce n’est pas le cas. Ainsi, sous Windows en particulier, on a une mise en marche, un arrêt, une mise en marche et un arrêt constants. Maintenant, le ventilateur n’est pas bruyant avec moins de 38 dB. Si l’on fait tourner d’autres systèmes d’exploitation comme Linux ou pour l’émulation, le problème n’existe pas. Il semble donc être spécifique à Windows. C’est pourquoi il semble que de nombreux utilisateurs commencent par remplacer le ventilateur de ce modèle afin de pouvoir le piloter directement. Cela ne coûte pas cher, mais c’est un effort supplémentaire.

Sinon, le Beelink SER3 reste généralement assez froid. Même en jeu, il s’approche souvent tout juste des 55 à 60°C. Ce n’est que lors de benchmarks que j’ai atteint 75 °C. Le ventilateur atteint un niveau sonore d’environ 35 à 43 dB en charge.

PromoMeilleure Vente n° 1
Beelink SER3 Mini PC AMD Ryzen 7 3750H 4C/8T Windows 10 Pro Ordinateur de Bureau, 16 Go de RAM + 512 Go de SSD, Carte Graphique Radeon RX Vega 10, Double Sortie HDMI et USB-C 4K@60Hz, Double WiFi-BT
  • 【Hautes performances】 Alimenté par un processeur AMD Ryzen 7 3750H (2,3 ~ 4,0 GHz) et...
  • 【Sortie triple affichage】 Le mini PC SER est livré avec une carte graphique Radeon...
  • 【Grande capacité】 RAM DDR4 16 Go installée (2 emplacements SODIMM, peut être mis à...

La connectivité n’est pas seulement assurée via WLAN, mais aussi via WiFi 5 et Bluetooth 4. Bluetooth 5 serait bien, mais on peut certainement encore s’en accommoder. WiFI 6 aurait certainement été fantastique pour le streaming, car on pourrait alors certainement s’amuser avec Stadia, Game Pass ou Playstation Now si l’on dispose d’une meilleure connexion Internet que moi. Mais les composants plus anciens ne le permettent pas.

Pour le jeu, Beelink a actuellement sorti un meilleur représentant avec un chipset actuel, mais même avec cela, on peut jouer à l’un ou l’autre jeu. Les représentants classiques comme Counter Strike Go tournent généralement toujours de manière fluide. Call of Duty atteint tout juste les 40 FPS avec des réglages moyens, Skyrim 34 FPS.

Là où cela pourrait être vraiment intéressant pour les joueurs, c’est le mini-PC comme station d’émulation pour les anciennes consoles comme la PS1, la PS2, la Gamecube, la DS, etc.

Les points forts

Ci-dessous les points forts du Beelink SER3.

  • Un format très compact
  • De très bonnes performances pour les jeux vidéo
  • Une très bonne connectique
  • S’installe facilement

Conclusion du test

Si pour vous la puissance est très importante, alors le Mini PC Beelink SER3 sera un choix parfait.

Laisser un commentaire